Aenyeweddien

De Sorceleur Wiki
(Redirigé depuis Étincelle)
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Aenyeweddien
Identité
V.O.
Aenyeweddien
Surnom(s)
Étincelle
Espèce
Elfe
Décès
9 septembre 1267
Apparence
Cheveux
Noir
Statut
Affiliation(s)
Rats
Famille
Conjoint(e-s)
Giselher

Aenyeweddien, connue sous le nom Étincelle, était une elfe et membre des Rats. Elle était l'amante de Giselher.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Aenyeweddien avait de longs cheveux noirs et de grands yeux sombres en forme d’amandes. Elle aimait à se parer de bijoux.

Aenyeweddien avant la saga[modifier | modifier le wikicode]

On ne sut jamais pourquoi les elfes avaient banni Aenyeweddien, pour quelles fautes ils l’avaient condamnée à mort. Elle s’était donc retrouvée seule sur cette étroite bande de terre qui n’appartenait à personne et qui séparait le Peuple ancien libre des humains. Selon les lois elfiques, si une elfe libre ne trouve pas de compagnon, elle doit mourir. Mais Aenyeweddien trouva un compagnon. Le nom de la jeune elfe, qui, dans une traduction libre, signifiait « l’Enfant du feu », était trop compliqué et trop poétique pour Giselher. Il la rebaptisa Étincelle.

Aenyeweddien dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Dans Le Temps du Mépris[modifier | modifier le wikicode]

Étincelle, ainsi que toute la bande des Rats sauf Ciri, fut tuée par Léo Bonhart à La Jalousie.


Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Ciri frissonna en observant les grands yeux sombres en forme d’amandes de son interlocutrice et son sourire qui dévoilait de petites dents, des dents si petites qu’elles étaient presque invisibles. Ce n’étaient pas des yeux humains, ni des dents humaines. Cette jeune fille était une elfe.
Le Temps du Mépris, page(s) ?


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]