Crabe-araignée

De Sorceleur Wiki
(Redirigé depuis Arachas)
Aller à : navigation, rechercher
{{{caption}}}
Crabe-araignée
Détails
V.O.
Krabopająk

Le Crabe-araignée (arachas dans les jeux CDPR) est une créature vénéneuse vivant dans des déserts et marécages. Elle peut être confondu à une orchidée.

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Elle se mit à regarder plus attentivement sous ses pieds, et devant ses yeux se matérialisèrent les estampes des livres qu’elle avait regardés à Kaer Morhen : scorpion gigantesque, scarletia, chimère, wirte, lamia, crabe-araignée – les monstres du désert.
Le Temps du Mépris, page(s) ?

Deux épées et un arc, récapitula-t-il. Et mon expérience de sorceleur. En groupe, ça devrait aller. Surtout si je pars en reconnaissance et que je reste attentif à tout. Aux troncs vermoulus, aux tas de varechs, aux broussailles, aux bouquets d’herbes, de plantes, et même d’orchidées. Car à Ysgith, une orchidée peut n’avoir d’une fleur que l’aspect, et se transformer en un clin d’œil en crabe-araignée vénéneux. Il va falloir serrer Jaskier de près, le surveiller pour qu’il ne touche à rien. D’autant qu’Ysgith regorge de végétaux, de ceux qui, au contact de la peau, se révèlent aussi dangereux que le poison du crabe-araignée et qui n’hésitent pas à compléter leur régime chlorophyllien par un petit morceau de chair. Sans oublier le gaz, bien sûr. La vapeur toxique. Il faudra penser à se protéger la bouche et le nez à l’aide de tissus…
Le Baptême du Feu, page(s) ?


Crabe-araignée dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher 2: Assassins of Kings[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Les arachnides sont des chasseurs solitaires. Elles attendent patiemment que leur proie approche puis elles la tuent d'un coup rapide et puissant. Il en va de même pour les arachas, énormes créatures établies dans la forêt, côté fleuve, où elles règnent en maîtres incontestés. Elles ne tolèrent d'ailleurs aucun autre chasseur sur leur territoire, et les sorceleurs encore moins.
Les arachas sont grandes, lentes et cuirassées. La carapace, terme que les sorceleurs utilisent pour parler de la cuirasse, est très résistante à l'avant. Il est donc plus facile de blesser la créature dans le dos ou par les flancs. Les charges de l'arachas offrent l'opportunité parfaite pour cela. Esquivez ces charges avec un saut de côté pour asséner un coup puissant à la bête. Il est bien sûr préférable d'utiliser le style puissant.
Les arachas ne craignent pas le poison et sont peu sensibles au feu. Leur système nerveux reptilien réagit à peine aux coups et leur incroyable vitalité leur permet de résister à de graves blessures. Après un combat, la bête se régénère en digérant sa proie.
L'arachas n'en demeure pas moins un insecte. Avant un combat, il est donc préférable d'enduire son arme d'une huile contre les insectoïdes. La bête présente alors une certaine vulnérabilité, même si c'est probablement là son seul point faible. Car elle reste insensible aux autres techniques des sorceleurs. Les signes et les autres poisons sont donc sans effet, et il est inutile d'essayer de l'assommer.

Dans The Witcher 3: Wild Hunt[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

N'arache aen woed endicen [Ne réveillez pas l'arachas qui dort].
– Proverbe elfe

Pinces puissantes, crocs acérés et glandes de venin mortel : tel est le terrible arsenal de l'arachas. Grand prédateur d'humains et d'animaux de ferme, l'arachas est une source de revenus réguliers pour la plupart des sorceleurs.
Originaire du lointain sud, cette espèce envahissante a migré vers le nord au fil du temps, s'adaptant progressivement au climat plus humide et aux températures moins clémentes. Aujourd'hui parfaitement à son aise au milieu des bois et des marais, l'arachas se terre sous une épaisse couche de boue et de mousse pour hiberner durant l'hiver. Pour protéger son abdomen, sac fragile et vulnérable, il utilise souvent un tronc d'arbre mort.

Immobile, il se fond alors parfaitement dans la végétation pour mieux surprendre ses proies. Lorsqu'il chasse, il commence généralement par cracher son venin pour affaiblir sa victime avant de l'immobiliser à l'aide d'appendices préhensiles pour finalement l'écraser sous ses pinces.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]