Ard Skellig

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Îles

Ard Skellig est une des îles de l'archipel de Skellige.

Forteresses[modifier | modifier le wikicode]

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Des terrasses supérieures de la citadelle de Kaer Trolde, la principale forteresse d’Ard Skellig, on pouvait admirer quasiment tout l’archipel. Droit devant, au-delà du bras de mer, se trouvait l’île d’An Skellig, peu élevée et plate côté sud, escarpée et fendue par les fjords sur sa face nord, invisible. Loin sur la gauche, avec ses montagnes dont les sommets se noyaient dans les nuages, la verte et haute Spikeroog brisait les vagues qui venaient se jeter sur le relief déchiqueté de ses récifs. Sur la droite on distinguait les falaises escarpées de l’île d’Undvik qui grouillaient de mouettes, de pétrels, de cormorans et de fous de Bassan. Derrière Undvik on distinguait le cône boisé d’Hindarsfjall, les plus petits îlots de l’archipel. Et si l’on grimpait au sommet de l’une des tours de Kaer Trolde, si l’on regardait en direction du sud, on apercevait une île solitaire, l’île Faroe, séparée des autres, qui pointait hors de la surface de l’eau telle la crête d’un immense poisson.
La Tour de l'Hirondelle, page(s) ?

—Le sang des reines de Cintra, commença le jarl, est étrangement lié à la mer. Lorsque l’une d’elles meurt, la mer est prise d’une véritable démence. On raconte qu’Ard Skellig pleure les filles de Riannon. La tempête est alors si violente que les vagues en provenance de l’est se fraient un chemin à travers les crevasses et les grottes du côté ouest des îles et que des petits rus salés jaillissent des falaises. L’île tout entière frémit. «Voici Ard Skellig qui sanglote », gémissent les gens simples. « Quelqu’un d’autre est mort. Le sang de Riannon a été versé. Le Sang ancien. »
La Tour de l'Hirondelle, page(s) ?

—Les gamins d’Ard Skellig, commença-t-il, adorent faire du patin; l’hiver, ils n’en peuvent plus d’attendre les grands froids. Ils sont les premiers sur le lac à peine gelé, la couche de glace est si mince qu’elle ne supporterait pas le poids des adultes. Bien entendu, le plus amusant, c’est de faire la course. Prendre son élan et courir le plus vite possible, d’un bout à l’autre du lac. Les gamins organisent un jeu appelé « le saut du saumon ». Il consiste à sauter en patin par-dessus les petites roches qui pointent hors de la surface gelée, comme des dents de requin, au bord du lac. À la façon d’un saumon quand il s’élance dans les courants des cascades. On choisit une rangée de roches assez longue, on prend son élan... Ah, moi aussi j’en ai fait, des sauts de saumon, quand j’étais gamin...
La Tour de l'Hirondelle, page(s) ?


Ard Skellig dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher 3: Wild Hunt[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[1][modifier | modifier le wikicode]

Quelle est la meilleure époque de l'année pour visiter Ard Skellig ? Il n'y en a pas, toutes conviennent. À qui un tel séjour est-il conseillé ? Toute personne cherchant l'aventure, rêvant de paysages incroyables et aimant les villages pleins de charme. Ces derniers sont légion sur Ard Skellig : il s'agit de l'île la plus densément peuplée de l'archipel, même si elle ne manque pas pour autant de forêts vierges ou de paysages sauvages. Les lieux incontournables sont les villages de Rannvaig, Arinbjorn et, il ne faut pas l'oublier, Helmstein, un des ports les plus importants de l'archipel.
Quand on a la chance de naviguer jusqu'à Arinbjorn, on ne peut manquer de remarquer le phare majestueux guidant les navires vers le port. Construit sur ordre du célèbre Jarl Skjordal, ce bâtiment est un des sites les plus fascinants de l'île et offre une vue époustouflante sur toute la région.
Toutefois, on jouit certainement du point de vue le plus spectaculaire sur Ard Skellig depuis Kaer Trolde, une forteresse taillée à même la montagne, qui domine la baie et abrite le puissant clan an Craite. D'après la légende, Grymmdjarr, héros mythique de Skellige et fondateur du clan an Craite, sculpta la forteresse à mains nues (pour en savoir plus à ce sujet, reportez-vous aux chapitres "Histoire" et "Culture").

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]