Aridea

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Aridea et son miroir de Nehalena dans la bande dessinée

Aridea fut la seconde épouse de Fredefalk de Creyden et la belle-mère de Renfri. Elle est connue pour avoir possédé l'un des miroirs de Nehalena.

Détails[modifier | modifier le wikicode]

Le Miroir révéla à Aridea qu'elle et de nombreuses personnes mourraient de la main de la fille que son époux Fredefalk avait eue d'un premier mariage. Elle prit alors contact avec le Conseil des magiciens et Stregobor qui examina la jeune fille et lui trouva des mutations dues à la malédiction du soleil noir.

Aridea engagea alors un soldat pour conduire la jeune fille dans la forêt, l'égorger et rapporter son cœur et son foie, mais celui-ci fut retrouvé mort. La reine essaya également de la tuer avec une pomme empoisonnée à la belladone et envoya des hommes de main, qui ne revinrent pas. Aridea mourut empoisonnée peu après (sur les ordres de Renfri selon Stregobor, mais elle-même affirma qu'elle était morte "dans son lit").

Dans les nouvelles[modifier | modifier le wikicode]

Fredefalk, le prince de Creyden, avait pour épouse Aridea, une femme intelligente et instruite. Elle comptait parmi ses ascendants un grand nombre d'éminents adeptes de la sorcellerie et avait reçu, très certainement en héritage, un objet magique assez rare et d'une grande puissance, le miroir de Nehalena.
— « Le moindre mal », dans la collection Le Dernier Vœu, page(s) ?