Au nom de Temeria

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher


"Au nom de Temeria"
Détails
Alliance
Roche
Chapitre(s)
Chapitre III
Lieu(x)
Loc Muinne
Source
Vernon Roche

Au nom de Temeria est une quête dans Chapitre III de The Witcher 2: Assassins of Kings. Elle est seulement disponible si Geralt s'allie avec Vernon Roche. La quête équivalent s'il s'allie avec Iorveth est Au nom de la cause supérieure !.

Guide[modifier | modifier le wikicode]

Assistez à l'audience avec le roi Radowid.

Si Roche a tué Henselt, il faudra le persuader de ne pas laisser Radowid le savoir - et Detmold se servira d'un peu de nécromancie afin de discerner où les assassins se cachent. Radowid demandra que le sorceleur sauve Anaïs et l'emmène en Rédanie.

Après l'entrevue avec Radowid, il faut choisir soit d'aider Triss ou Roche. Aller à la rescousse de Triss termine la quête et continue Où est Triss ?

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Voici la fin des aventures de Geralt et des assassins des rois. Le sorceleur quitta le camp d'Henselt et partit pour Loc Muinne, une cité ancienne autrefois peuplée d'elfes. Les magiciens y avaient organisé un grand sommet, et Geralt espérait y trouver cette perfide de Sheala de Tancarville et libérer Triss de ses ravisseurs. Vernon Roche, aux côtés du sorceleur, ne songeait qu'à se venger du mage Detmold. Geralt et Roche avaient donc de grands projets, et il ne faisait aucun doute que le sang coulerait à flots. La réalité fut encore pire…
À une réunion de magiciens, on peut s'attendre à beaucoup de choses : de la princesse changée en grenouille à une armée de génies élémentaires. La vue des portes de Loc Muinne réussit tout de même à surprendre nos héros. Des chevaliers de l'Ordre de la Rose-Ardente campaient là. Vernon se réjouit, car les chevaliers étaient arrivés avec le cortège de Radovid, le roi de Redania, et Roche le croyait son allié. Il décida d'aller parler au jeune monarque dès que possible.
Roche se rendit donc au camp redanien pour y attendre le sorceleur, qui, lui, devait faire face à un dilemme : suivre Vernon ou fouiller la zone.
Vernon attendait Geralt sur la place principale, près de l'entrée du camp redanien. Il ne voulait parler au roi qu'en présence de Geralt.
Une fois le sorceleur arrivé et fin prêt, ils allèrent voir le roi.
Le jeune roi était un fin négociateur, parfaitement conscient qu'il était désormais le dirigeant le plus puissant du Nord. Après l'affaiblissement de Temeria, de Kaedwen et d'Aedirn, Redania se hissait au premier rang. Radovid savait toutefois que dans le cas d'une nouvelle guerre, il ne pourrait pas arrêter Nilfgaard à lui seul. Vernon put donc obtenir son soutien pour Temeria, non sans y mettre le prix : Radovid obtint en effet la garde de la bâtarde de Foltest, l'éventuelle héritière du trône temerien.
Les routes de Roche et de Geralt durent alors se séparer. Le sorceleur voulait se rendre au camp nilfgaardien pour sauver Triss, et Roche ne songeait qu'à récupérer l'enfant de Foltest. Roche pouvait attendre près de l'entrée du camp kaedwenien, un certain temps... Il se fichait de devoir se débrouiller seul. Le sorceleur prit sa décision.
Si Geralt décide d'aller sauver Triss :
Il choisit d'aller sauver Triss. Et, une fois lancé, Geralt s'y donna corps et âme. Figurez-vous qu'il prit même Shilard Fitz-Oesterlen en otage ! Il comptait l'échanger contre la magicienne.
Si Geralt décide d'aider Roche trouver Anaïs :
Il choisit de ne pas laisser Roche seul. Tous deux se rendirent au camp kaedwenien pour récupérer l'enfant de Foltest.