Auberon Muircetach

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Auberon Muircetach
Identité
V.O.
Auberon Muircetach
Surnom(s)
Roi des Aulnes
Espèce
Elfe
Apparence
Yeux
Gris clair
Cheveux
Gris cendrés parcourus de larges mèches blanches.
Statut
Titre(s)
Roi des Aén Elle
Aén Saevherne
Affiliation(s)
Aén Saevherne
Famille
Conjoint(e-s)
Shiadhal
Enfant(s)
Lara Dorren aep Shiadhal

Auberon Muircetach, connu comme le « Roi des Aulnes », était le roi des Aén Elle, un Aén Saevherne et le souverain de Tir ná Lia.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Auberon Muircetach était très mince et très grand. Il avait de longs cheveux qui retombaient sur ses épaules et son dos, cendrés parcourus de larges mèches blanches. Il portait un gilet noir en velours et des bottes typiquement elfiques, avec de nombreuses boucles tout le long de la tige. Ses mains étaient étroites, blanches, aux longs doigts. Auberon avait des yeux gris clair extraordinaires. Couleur de plomb fondu, impénétrables. Et remplis d’une insondable tristesse. Il portait autour du cou une chaîne en or, la marque du pouvoir, qu’on appelait en Langage ancien torc'h.

Auberon Muircetach dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Dans La Dame du Lac[modifier | modifier le wikicode]

Auberon voulait absolument « reprendre » ce qu'il jugeait avait été volé des Aén Elle par Cregennan quand ce dernier s'éprit de Lara Dorren et lui fit un enfant. Pour ce faire, il ordonna que Ciri, descendante de Lara, lui soit amenée pour produire un héritier. Il n'était pas brutal et finalement, trop vieux ou peu attiré par les humaines, Auberon n'arriva jamais à terminer avec Ciri ce qu'il voulait faire durant toutes les nuits qu'elle passa avec lui.

Ciri se présente dans les appartements d'Auberon juste avant qu'il ne meure. Celui-ci délire et la confond tout d'abord avec Shiadhal puis avec Lara Dorren en disant à Ciri : Caemm a me, luned. Viens me voir, ma fille. On peut s'interroger sur le sens de "ma fille" qui est en français ambigu : il peut aussi bien signifier une simple jeune fille que la fille au sens descendance de quelqu'un, seul le contexte permet de faire la différence. Sachant que dans le cas ci-dessus Sapkowski a utilisé le mot polonais córka comme traduction en langage commun de luned, cela semble signifier que Auberon était le père de Lara Dorren et l'époux de Shiadhal, mère de Lara. Bien entendu cela n'est pas vraiment explicite, comme beaucoup de choses chez Sapkowski, donc cela reste une hypothèse mais avec une forte probabilité d'être exacte.

Auberon Muircetach dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans « The Witcher 3: Wild Hunt »[modifier | modifier le wikicode]

The Witcher 3 
Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.
Cliquez ici pour visualiser.

Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.

Cliquez ici pour visualiser.[modifier le wikicode]

Entrée de Journal

Auberon Muircetach, aussi connu connu le roi du peuple des Aulnes, était le souverain de Tir ná Lia, le monde lointain d'où viennent Avallac'h et la Chasse Sauvage. Il périt empoisonné par Eredin Bréacc Glas, qui se déclara alors roi. Au moment de sa mort, Auberon était épuisé et aigri par une vie de plus de six cent cinquante ans.


Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Il était très mince, Ciri devinait qu’il était également très grand. Il avait de longs cheveux qui retombaient sur ses épaules et son dos, cendrés comme les siens, parcourus de larges mèches blanches. Il portait un gilet noir en velours et des bottes typiquement elfiques, avec de nombreuses boucles tout le long de la tige. Ses mains étaient étroites, blanches, aux longs doigts.
Il tenait à la main un petit récipient d’eau savonneuse et portait à sa bouche une paille dans laquelle il soufflait sans cesse, libérant vers la rivière des bulles aux reflets irisés.
Elle toussota doucement.
Le roi des Aulnes tourna la tête. Ciri ne put réprimer un soupir. Il avait des yeux gris clair extraordinaires. Couleur de plomb fondu, impénétrables. Et remplis d’une insondable tristesse.

La Dame du Lac, page(s) ?

— Il a observé plus de six cent cinquante fois les fumées de Saovine, dit Avallac’h lorsqu’elle eut terminé. Crois-moi, Hirondelle, même pour le peuple des Aulnes, c’est beaucoup.
La Dame du Lac, page(s) ?

Cette fois, il se déshabilla aussi. Il avait un corps de jeune homme, gracile, maigre même, comme Giselher, Kayleigh, ou Reef, qu’elle avait vus maintes fois lorsqu’ils se baignaient dans les ruisseaux ou les petits lacs des montagnes. Mais lorsqu’elle les regardait s’asperger d’eau, lorsqu’elle voyait les gouttelettes d’argent sur leur corps, elle pouvait ressentir la vitalité qui se dégageait de Giselher et des autres Rats, ils débordaient de vie, d’envie de vivre.
Le corps du roi des Aulnes, lui, était plus froid encore que l’éternité elle-même.

La Dame du Lac, page(s) ?

Avec un petit couteau, Auberon rassembla le fisstech et forma deux courtes lignes. Il prit sur la table une canule en argent et aspira le narcotique par le nez en commençant par la narine gauche. Ses yeux, d’ordinaire brillants, avaient un peu perdu de leur éclat, ils semblaient plus opaques, comme embués de larmes. De là où elle était, Ciri voyait bien qu’il ne s’agissait pas de sa première dose.
La Dame du Lac, page(s) ?


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]