Crevan Espane aep Caomhan Macha

De Sorceleur Wiki
(Redirigé depuis Avallac'h)
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Crevan Espane aep Caomhan Macha
Identité
V.O.
Crevan Espane aep Caomhan Macha
Surnom(s)
Avallac'h, Le Renard
Espèce
Elfe (Aén Elle)
Apparence
Yeux
Bleu pâle
Cheveux
Blond
Statut
Titre(s)
Aén Saevherne
Occupation(s)
Magicien

Crevan Espane aep Caomhan Macha, surnommé Avallac'h ou le Renard, est un Aén Elle de Tir ná Lia.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Crevan Espane aep Caomhan Macha a les cheveux blond,[1] un visage triangulaire et des immenses yeux, en amande,[2] bleu pâle comme des aigues-marines.[3]

Crevan Espane aep Caomhan Macha dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Avant La Tour de l'Hirondelle[modifier | modifier le wikicode]

Dans La Tour de l'Hirondelle[modifier | modifier le wikicode]

Avallac'h rencontre Geralt et lui raconte une prophétie qui dans laquelle Ciri est impliquée. Lara Dorren était supposée se marier avec lui, mais elle est tombée amoureuse d'un humain, Cregennan de Lod. Il réapparaît ensuite à la fin du livre dans le monde des Aén Elle, à la sortie du portail de Tor Zireael où il attend Ciri.

Dans La Dame du Lac[modifier | modifier le wikicode]

Avallac'h emmène Ciri à Auberon Muircetach. Avallac'h ne se montre pas menaçant, il paraît même plutôt bienveillant envers Ciri. C'est cependant lui qui devrait, si Ciri ne coopérerait pas, l'emmener à son laboratoire pour qu'elle porte un enfant, cependant il n'en aura pas le temps ni l'occasion car Ciri va s'échapper du monde des Aén Elle.


Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

L'artiste était un elfe blond vêtu d'une houppelande maculée de peinture. Dans la lumière magique de la grotte, sa tête semblait auréolée de gloire.
La Tour de l'Hirondelle, page(s) 233

Derrière le buisson de putiers, sur un rocher rond était assis un elfe aux cheveux clairs, au visage triangulaire et aux immenses yeux en amande. Il jouait, déplaçant habilement ses doigts sur son flûtiau. Il avait vu Ciri et Kelpie, il les observait tout en continuant à jouer.
La Tour de l'Hirondelle, page(s) ?

— Le roi des Aulnes est vieux. Mais le Renard et l’Épervier ne peuvent obtenir le pouvoir sur Ard Gaeth, les Portes du Temps. Ils l’ont possédé jadis. Mais ensuite ils l’ont perdu. À présent ils ne peuvent rien faire d’autre à part errer, vaguer à petits pas dans les mondes, seuls, comme des fantômes, impuissants. Le Renard à Tir ná Béa Arainne, l’Épervier et ses cavaliers le long de la Spirale. Ils ne peuvent aller plus loin, ils n’en ont pas la force. C’est pourquoi ils rêvent d’Ard Gaeth et du pouvoir. Nous allons te montrer de quelle manière ils ont, une fois déjà, utilisé ce pouvoir. Nous allons te le montrer, Œil étoilé, lorsque tu partiras d’ici.
La Dame du Lac, page(s) ?


Crevan Espane aep Caomhan Macha dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher 3: Wild Hunt[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

L'individu emprisonné dans l'enveloppe contrefaite d'Uma n'était autre qu'Avallac'h, un puissant sage Aen Elle. Geralt avait eu le plaisir de faire sa connaissance des années plus tôt. Lors de leurs précédentes rencontres, Avallac'h manifestait déjà un intérêt vif, et franchement troublant, pour le Sang ancien et sa porteuse Ciri. Ses motifs exacts étaient restés brumeux, et il n'avait fait aucun effort pour s'en ouvrir à Geralt.

Dans la même veine, Geralt ignorait ce qui liait désormais l'elfe et Ciri. Sans doute possible, Avallac'h l'avait aidée, la sauvant à plusieurs reprises de la Chasse Sauvage. Mais pourquoi ? Les questions brûlantes au sage qui oscillait entre la vie et la mort restèrent sans réponse. Il trouva cependant la force de fournir une information cruciale : la position de Ciri.
Quand Geralt eut l'occasion de parler d'Avallac'h à Ciri, il apprit que le sage lui avait servi de mentor et de tuteur pendant quelque temps. Ils étaient liés par un ennemi commun. Conseiller du précédent dirigeant des Aen Elle, il était entré en conflit avec le successeur de celui-ci, Eredin. En conséquence, il s'était fixé pour mission de protéger à tout prix Ciri des menées sournoises du nouveau souverain.

Ciri fit clairement comprendre que le sage avait toute sa confiance, lequel lui avait sauvé la vie à de nombreuses reprises… y compris quand, sentant venir les effets de la malédiction qui allait le transformer en Uma, il décida de la cacher de la Chasse Sauvage sur l'Île des Brumes.
Avallac'h joua un rôle décisif dans la défense de Kaer Morhen. Après la bataille, il avisa le sorceleur que la victoire finale face à Eredin et à ses cavaliers de l'effroi n'était pas concevable sans appui magique. En clair, Geralt était une fois encore contraint de lier son destin à celui de la tristement célèbre Loge des Magiciennes…
Profitant du calme avant la tempête, Avallac'h retenta d'apprendre à Ciri comment contrôler son incroyable talent. Il découvrit bientôt en Ciri une élève aussi têtue que talentueuse… une facette dont Geralt avait fait l'expérience depuis longtemps.
Puisant dans sa connaissance intime de la société Aen Elle et dans les forces et faiblesses des commandants de la Chasse Sauvage, Avallac'h échafauda un plan afin d'éliminer l'un des plus puissants alliés d'Eredin : son maître ès manipulation, Ge'els.

Dans cette optique, Avallac'h était résolu à tout risquer, y compris un dangereux périple à Tir ná Lia.
La visite menée par Geralt dans le laboratoire secret d'Avallac'h confirma que le sage s'intéressait à Ciri et à sa généalogie.
D'après les notes découvertes dans le laboratoire secret d'Avallac'h, les sages menaient des recherches sur le gène de Lara Dorren depuis plus de deux siècles. D'évidence, les elfes enquêtaient sur la possibilité de produire un enfant doué de pouvoirs extraordinaires… semblables à ceux de Ciri.
L'elfe sur laquelle ils tombèrent dans le laboratoire d'Avallac'h affirma que l'intérêt de ce dernier pour Ciri était d'un ordre strictement pragmatique et qu'il la méprisait secrètement en raison du sang humain qui coulait dans ses veines. Avallac'h était-il réellement aussi fourbe, ou l'elfe mystérieuse déformait-elle ses propos pour blesser Ciri ?
Étonnamment, Avallac'h resta de marbre en apprenant que Geralt et consorts avaient visité son laboratoire secret. Il admit sans vergogne qu'il s'intéressait à la lignée de Lara et protégeait sa descendance.
Lorsqu'il fut suggéré qu'il s'acharnait surtout à contrôler la lignée de Lara et sa descendante actuelle, à savoir Ciri, le sage réagit froidement en balayant de telles insinuations.
Amené à commenter la présence d'une elfe dans son laboratoire, Avallac'h se montra vaguement amusé, comme si ce sujet-là ne méritait pas d'intérêt particulier.
Après avoir soupesé la question, le sorceleur décida qu'Avallac'h était digne de confiance.
Avallac'h joua un rôle actif dans le conseil de guerre voué à faire tomber la Chasse Sauvage dans un piège. Au cours des discussions, il eut une sérieuse prise de bec avec Ciri lorsqu'il fit valoir qu'elle ne devait pas prendre part au conflit à venir.
Les dernières paroles d'Eredin semèrent le doute dans le cœur de Geralt, et la disparition soudaine de Ciri et d'Avallac'h le plongea dans un abîme de perplexité. Tout semblait indiquer que le sage poursuivait un but secret depuis le début : ouvrir un passage entre les mondes.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]