Beauclair

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Beauclair
TW3BAW The palace of Beauclair EN.png
Beauclair dans Blood and Wine
Détails
Type
Ville
Localisation
Toussaint
Parution(s)
*Livres:

Ville construite sur les ruines d'une ancienne cité elfique Forteresse

Beauclair est la capitale de la principauté de Toussaint, état vassal du Nilfgaard et bien connu pour ses vins. Du temps où les elfes régnaient, ils ont construit ce qu'on appelle maintenant le Palais de Beauclair. Après leur exil de la région, le palais a été rénové par l'architecte Pierre Faramond.


Résidents notables[modifier | modifier le wikicode]

Monarques

Noblesse

Autres

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

— Cet endroit, le château de Beauclair, est un endroit idyllique, propice aux aventures amoureuses, marmonna Reynart en se délectant du bouquet du vin. Sa seule vue suffit à vous envoûter. Je vous revois tous, en octobre, lorsque vous vous êtes retrouvés, bouche bée devant le palais. Quelle était cette expression, déjà, que Cahir avait employée ?
La Dame du Lac, page(s) ?

— Quel palais magnifiquement proportionné ! s’exclama Cahir, plein d’admiration. J’en suis baba tant il est un ravissement pour l’œil.
— La princesse est bien logée, dit le vampire, il faut le reconnaître.
— Putain, en voilà une jolie petite maison ! ajouta Angoulême.
— Le château de Beauclair ! répéta non sans fierté Reynart de Bois-Fresnes. C’est l’œuvre des elfes, à peine retouchée. Par Faramond lui-même, à ce qu’il paraît.
— Non, pas « à ce qu’il paraît », le corrigea le vampire. C’est la pure vérité. Le style de Faramond est reconnaissable entre tous, voyons. Il suffit de regarder ces tourelles.
Les tours aux tuiles rouges dont parlait le vampire se dressaient vers le ciel, sveltes obélisques blancs jaillissant du socle de filigrane du château qui allait s’élargissant. Inévitablement l’image faisait penser à des bougies dont les festons de cire auraient ruisselé sur le pied délicatement sculpté d’un chandelier.
— Au pied de Beauclair, expliqua le chevalier Reynart, s’étend la ville. Le mur, bien entendu, a été ajouté plus tard, car vous savez que les elfes n’entouraient pas leurs cités de murs. Pressez vos chevaux, messieurs. Nous avons un long chemin à faire. Beauclair semble proche, mais les montagnes altèrent la perspective.
— Allons-y.
Ils chevauchaient à vive allure, dépassant pèlerins et vagabonds, chariots et charrettes débordant de grappes sombres qu’on aurait pu prendre pour de la mousse. Ensuite ils pénétrèrent dans les ruelles bruyantes de la ville qui exhalaient le moût fermenté, puis dans le parc sombre, rempli de peupliers, d’ifs, d’épines-vinettes et de buis. Ils traversèrent des roseraies, composées de multiflores et de rosiers cent-feuilles essentiellement. Enfin ils aperçurent les colonnes sculptées, les portails et les archivoltes du palais, les pages et les valets en livrée.

La Dame du Lac, page(s) ?

Dans le palais de Beauclair un long corridor débouchait sur une grande salle dont personne ne connaissait l’existence. Ni l’actuelle maîtresse du palais, la princesse Anarietta, ni celle qui l’avait occupé la première, son arrière-arrière-arrière-grand-mère, la princesse Ademarta. Ni le célèbre Pierre Faramond, l’architecte qui avait rénové l’édifice en profondeur, ni les maîtres maçons qui avaient travaillé selon ses plans et ses indications. Même le chambellan Le Goff, dont on présumait qu’il connaissait tous les secrets de Beauclair, en ignorait l’existence.
Seuls les tout premiers constructeurs du palais – des elfes – connaissaient le corridor et la grande salle masqués par une puissante illusion. Par la suite, lorsque les elfes furent partis et que Toussaint fut devenue une principauté, un petit groupe de magiciens liés à la maison princière découvrirent à leur tour ce secret. Parmi eux se trouvait Artorius Vigo, maître des arcanes magiques, grand spécialiste de l’illusion. Et sa jeune nièce, Fringilla, qui avait pour l’illusion un talent certain.

La Dame du Lac, page(s) ?


Dans « The Witcher 3: Wild Hunt »[modifier | modifier le wikicode]

Beauclair est présentée comme une magnifique ville dynamique et très colorée. En raison de sa position centrale en Toussaint, on peut clairement apercevoir la ville ou au moins le palais depuis presque tous les points du duché. Bien que la ville ne soit pas aussi grande que Novigrad, elle est quand même divisée en trois districts, dont un seul est fortifié. Le palais ducal se trouve à l'ouest de la ville. Bien que ne disposant pas d'armée, la ville est protégée par des Chevaliers errants et la garde ducale.

Les districts[modifier | modifier le wikicode]

  • Ville Haute — La ville haute est un district fortifié où vivent les habitants les plus aisés.
    • L'assommoir — Un quartier habité par la classe moyenne, faisant partie du district de la Ville Haute.
  • Saint-Sébastien — La "Ville Basse", habitée par les manouvriers et les artisans, relie la ville haute au port.
  • Port-Beauclair — A l'est de la ville, sur la rivière Sans-retour, le port permet de commercer avec tout le continent.

Lieux[modifier | modifier le wikicode]

Repères Auberges Bordels Boutiques Autres
Carillon de Beauclair
  • Atelier de Lazare Lafargue
  • Parfumerie
  • Banque Cianfanelli
  • Bureau du Camerlingue ducal
  • Cimetière du Temple
  • Cimetière Hors-les-Murs
  • Place du Chevalier Assoupi
  • Place Henri le Gros
  • Place de l'Olivier
  • Place Epona
  • Porte du Levant
  • Refuge
  • Rue du Charlatan

Notes[modifier | modifier le wikicode]