Biographie de Regis le vampire, par Jaskier

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Biographie de Regis le vampire, par Jaskier
Tw3 questitem q702 regis biography.png
Détails
Inventaire/
emplacement
Livres
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Autre
Source
Crypte dans le Cimetière de la Mère-Lachaise, sur une tablette.
Prix de base
couronnes
Prix de vente
couronnes
Poids
0 poids

Quête associée[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

L'un des individus les plus extraordinaires qu'il m'a été donné de rencontrer lors de mes nombreuses aventures aux côtés de Geralt est le vampire dénommé Regis. Pour être précis, il s'appelait Emiel Régis Rohellec Terzieff-Godefroy. D'après ses calculs, il avait 428 ans et était le descendant d'êtres malheureux piégés dans notre monde durant la Conjonction des Sphères.
Vous pensez sûrement, cher lecteur, aux katakans, alpyres et autres monstres de ce genre, et vous demandez comment le sorceleur, qui, il faut l'admettre, est un tueur de monstres, a pu s'accommoder d'une telle compagnie. Je dois vous expliquer que Regis était un vampire supérieur, une créature qui ne se différencie pas tellement de l'homme physiquement. Les vampires supérieurs sont aussi bien plus puissants que leurs confrères sauvages, et leurs capacités de régénération dépassent nettement celles de tout ce que vous avez pu rencontrer ou pouvez même imaginer.

Toutefois, ce n'est pas en raison de son aspect et de sa force que Regis est devenu notre compagnon. Certes, il pouvait se montrer prétentieux et assez pompeux lors de ses longues et fréquentes péroraisons, mais il serait difficile de lui trouver l'arrogance qui caractérise souvent les êtres supérieurs.

Regis accordait une grande valeur à la vie humaine et refusait de tuer à moins d'y être forcé. Comme il me l'a lui-même avoué, les vampires supérieurs n'ont pas du tout besoin de boire du sang pour survivre. Il s'agit pour eux de ce que l'alcool est pour nous. Pour vous en convaincre, il suffit de vous préciser qu'au moment où nous l'avons rencontré, Regis était abstinent depuis des années.

Il ne nous a jamais révélé pourquoi il avait décidé de partir avec nous à la recherche de Ciri. Il ne l'avait jamais rencontrée. Et il ne vécut pas assez longtemps pour faire sa connaissance. Il mourut à la citadelle de Stygg, durant le combat contre le mage fou Vilgefortz, qui était responsable de tout. Il donna sa vie pour une cause qu'il ne comprenait sûrement pas entièrement, mais le fit pour défendre ceux à qui il tenait et simplement parce que c'était la meilleure chose à faire.

Je me souviendrai toujours de lui en chirurgien de campagne empestant les herbes. C'est ainsi qu'il se présenta lors de notre première rencontre à la nécropole de Fen Carn, où il nous régala mes compagnons et moi d'une fantastique boisson à la racine de mandragore. Où que vous soyez, mon ami, à la vôtre !