Bout de guenille couvert d'un message

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Bout de guenille couvert d'un message
Tw3 blood on cloth message.png
Contient des informations utiles.
Détails
Inventaire/
emplacement
Livres
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Autre
Source
On caged body.
Prix de base
couronnes
Prix de vente
couronnes
Poids
0 poids

This letter is found on caged body, along with 277 – 340 couronnes, 50 – 80 Florins, some composants artisanaux et un schéma, at the site of a Trésor gardé southwest of Les Fosses-des-Renards.

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

[Notes écrites en lettres de sang sur un bout de tissu]

Sur ce bout de tissu arraché à mes propres habits, en utilisant mon propre sang et un bout d'os d'une créature inconnue, j'écris un résumé de ma triste histoire, car je périrai sûrement bientôt. Peut-être qu'un barde tombera un jour dessus et composera alors une ballade des plus poignantes.

Il y a quelque temps, j'ai repéré un monstre qui rôdait à proximité de mon domaine. Après enquête, j'ai appris qu'il s'agissait d'une trollesse, descendue des contreforts de la Gorgone. J'ai donc réuni quelques couronnes, puis suis parti trouver le camerlingue afin de lui demander d'engager un chevalier errant pour tuer le monstre. Cependant, alors que j'accomplissais ce voyage, la trollesse a surgi des buissons et s'est agenouillée près de mon cheval. Elle a alors dit, si j'ai bien compris son langage tarabiscoté de troll, qu'elle m'avait choisi pour compagnon. Comme il est impoli d'être grossier avec une dame, même monstrueuse, j'ai décliné poliment et m'apprêtais à repartir quand elle m'a jeté un sac sur la tête, puis conduit dans cette clairière en me tenant sous le bras. Elle m'a enfermé dans une cage, puis m'a fixé pendant des heures, ce qui m'a fait froid dans le dos… À présent, je meurs lentement de faim, car si la trollesse me donne de l'eau claire à boire, ma seule nourriture est la soupe qu'elle passe la journée à préparer. C'est un breuvage immonde, qui empeste la charogne et l'oignon. Je préférerais mourir que de porter cette lavasse à mes lèvres…