Bran de Skellige

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Bran de Skellige
Identité
Espèce
Humain
Nationalité
Flag Skellige.png
Statut
Titre(s)
Roi de Skellige
Famille
Fratrie
Eist Tuirseach,
Sœur - Nom inconnu
Parenté
Crach an Craite (Neveu)
Roi de Skellige
Eist Tuirseach

Bran de Skellige était l'oncle de Crach an Craite et le frère d'Eist Tuirseach.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Bran de Skellige dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

— Une pomme ne tombe jamais loin du pommier, dit Eist Tuirseach avec un sourire qui dévoila des dents d’une blancheur resplendissante. Il suffit de te regarder, reine, pour imaginer la beauté que sera la princesse lorsqu’elle atteindra l’âge que doit avoir une femme pour rendre un guerrier heureux. Mais par ailleurs, ce sont des jeunes gens qui doivent aspirer à sa main. Des jeunes comme le neveu de notre roi Bran, Crach an Craite que voici.
Le Dernier Vœu, page(s) ?

— Voici le valeureux druide Sac-à-souris qui, comme moi, est un ami et un conseiller du roi Bran. Et voici Draig Bon-Dhu, notre célèbre scalde. Trente marins de Skellige attendent de leur côté dans la cour, frémissant de l’espoir que la belle Calanthe fera au moins une apparition à sa fenêtre.
Le Dernier Vœu, page(s) ?


Bran de Skellige dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher 3: Wild Hunt[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Le roi Bran, ancien souverain de l'archipel de Skellige, vécut une vie longue et mouvementée. Quand il se sentit gagné par la décrépitude, il partit chasser un ours dans les bois, simplement armé d'un couteau, et c'est ainsi que son règne s'acheva. On se souvint de lui comme d'un homme honorable et respecté, même si certain lui reprochèrent de préférer lancer des raids plutôt que de s'occuper des problèmes plus urgents de l'archipel, et d'avoir laissé sa femme parler trop librement.
Certains firent même un lien entre les deux, en déclarant que Bran préférait fuir les conflits domestiques en prenant la mer pour livrer bataille à l'étranger.

Dans Gwent: The Witcher Card Game[modifier | modifier le wikicode]

Arbre des récompenses[modifier | modifier le wikicode]

Parchemin 1 : On raconte qu'il est plus facile de soumettre les vagues qui battent les falaises de Skellige que ses habitants eux-mêmes. Pourtant, Bran y parvint. Il réussit à unir les îles et les clans sous sa bannière, puis régna d'une main de fer, de longues années durant.
Parchemin 2 : Quel était son secret ? Là où tant d'autres avaient échoué, il réussit. Usa-t-il de courage ? De ruse ? D'intimidation ? En fait, rien de tout cela. Bran fit usage d'une force jusque-là ignorée des insulaires : le compromis.
Parchemin 3 : Là où d'autres auraient fait parler lames et flèches, Bran conviait ses rivaux à des banquets. Ses mots étaient aussi mielleux que son hydromel, et, accompagnés de quelques bourses bien remplies, rendaient futile tout désaccord avec le roi de Skellige.
Parchemin 4 : Bien qu'il n'ait pas pourfendu de géant de glace et n'ait jamais pillé la ville aux tours d'or, Bran restera dans les mémoires comme un monarque d'exception. Il ne fut sans doute pas un héros, mais il amena la paix sur les îles, et la promesse d'un âge prospère à la future génération de champions de Skellige.
Coffre 1 : La plus proche conseillère et confidente de Bran était sa femme, Birna. Durant les banquets, elle siégeait toujours à ses côtés, sans mot dire, et presque invisible au milieu du tumulte. Pas la moindre rumeur, cependant, pas le moindre clin d'œil complice ou haussement de sourcil ne lui échappait. Plus tard dans la nuit, une fois couchée parmi les peaux d'ours du lit royal, elle chuchotait à l'oreille de son mari tout ce qu'elle avait appris.
Coffre 2 : Malgré les demandes incessantes de Birna, Bran refusa de soutenir l'accession au trône de leur fils, Svanrige. Selon le roi, si celui-ci méritait réellement de lui succéder, il gagnerait ce droit sans son intervention. S'il s'en montrait indigne, c'était ainsi. Bran trouvait ridicules les lois dynastiques du continent ; Birna, quant à elle, n'était pas vraiment du même avis…
Coffre 3 : Bran eut une longue vie. Une très longue vie. Peu de temps après son quatre-vingtième anniversaire, lorsque ses mains se mirent à trembler et son esprit à s'égarer, il décida de partir à la chasse, accompagné d'un petit groupe. Avec pour seuls atours une tunique de lin et un couteau, il partit pour An Skellig en quête d'un ours… et d'une mort honorable.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]