Caleb Menge

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Caleb Menge
Apparence
Cheveux
chauve
Taille
290px
Statut
Titre(s)
Commandant de la garde du temple
Affiliation(s)
Feu Eternel, Chasseurs de sorcières, Garde du temple

Caleb Menge est le commandant de la garde du temple qui a son quartier général près des quais de la ville libre de Novigrad. Il apparaît pour la première fois dans The Witcher 3: Wild Hunt.

Background[modifier | modifier le wikicode]

Persécutions et bûchers quotidiens par dizaines rendaient à cette époque l'atmosphère de Novigrad irrespirable. Un climat propice, en revanche, aux bouchers de la pire espèce. Faux complots, arrestations massives et procès en grande pompe menant à des exécutions collectives constituaient l'essence même de cette terreur. Caleb Menge, chef à l'ambition dévorante de la Garde du temple du Feu Eternel, était un parfait opportuniste. Il connut son heure de gloire en démasquant le doppler qui se faisait passer pour son supérieur officiel.

Implication[modifier | modifier le wikicode]

Dans « The Witcher 3: Wild Hunt »[modifier | modifier le wikicode]

The Witcher 3 
Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.
Cliquez ici pour visualiser.

Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.

Cliquez ici pour visualiser.[modifier le wikicode]

Geralt croisa la route de Caleb Menge pour la première lorsque, arrivant tout juste à Novigrad, il assista à une exécution sur la place du Hiérarque. Deux grands buchers avaient été installés devant la foule. La première victime du fanatisme et de la paranoïa ambiante était Felicia Cori, jeune magicienne que Geralt avait rencontrée lors de son séjour à Loc Muinne. La deuxième était Chapelle, le chef de la Garde du temple de la ville qui vénéraient le Feu Éternel. Le sorceleur savait que Chapelle était en fait mort depuis de nombreuses années et remplacé par un doppler ami de Doudou qui appliquait depuis ce temps une politique assez tolérante vis à vis des non-humains de la ville, en contradiction avec le tempérament du véritable Chapelle et la philosophie des chasseurs de sorcières. Cela attira forcément l'attention sur lui et Menge le fit brûler sur la place publique pour l'exemple. Geralt compris alors que les rumeurs disant que Menge tenait plus du monstre que de l'Homme étaient on ne peut plus fondées. Le sorceleur le recroisa alors qu'il cherchait à localiser Triss en fouillant sa maison, la magicienne ayant disparue. Menge l'avertit qu'il n'était pas le bienvenue en ville et qu'il attendrait patiemment une erreur de la part de Geralt pour l'arrêter et l'emprisonner (ou pire). La dernière fois qu'ils se virent, ce fut lorsque Geralt et Triss tentèrent de parler à Caleb Menge dans son repaire à Novigrad pour obtenir une quelconque information sur l'endroit où pourrait se trouver Jaskier, lui aussi disparu. L'issue de cette rencontre dépendrait de ce que Geralt était prêt à sacrifier pour arriver jusqu'à lui.

Entrée de journal

Persécutions et bûchers quotidiens par dizaines rendaient à cette époque l'atmosphère de Novigrad irrespirable. Un climat propice, en revanche, aux bouchers de la pire espèce. Faux complots, arrestations massives et procès en grande pompe menant à des exécutions collectives constituaient l'essence même de cette terreur. Caleb Menge, chef à l'ambition dévorante de la Garde du temple du Feu Eternel, était un parfait opportuniste. Il connut son heure de gloire en démasquant le doppler qui se faisait passer pour son supérieur officiel, Chapelle. Quand il vit Menge allumer le bûcher du faux Chapelle sur la grande-place de Novigrad, Geralt eut une certitude; l'appellation "salopard fanatique" tenait du doux euphémisme.
Raison pour laquelle je fus navré, pour employer un autre euphémisme, quand un fâcheux concours de circonstances me vit tomber aux mains des sbires de ce fumier.
Le boucher paranoïaque ne faisait jamais un pas en dehors de son quartier général fortifié sans une foule de gardes armés jusqu'aux dents. Sachant ma vie en danger, mes mais décidèrent de mettre à exécution un plan hautement risqué pour s'introduire dans ses quartiers, seul espoir d'obtenir un tête-à-tête.
Geralt se vit confirmer le caractère bestial de Menge quand il le vit de plus près. Par chance, l'épée du sorceleur mit un terme à l’existence de ce dément et débarrassa ce bas monde d'une des pires créatures à avoir jamais foulé sa surface.
Geralt se vit confirmer le caractère bestial de Menge quand il le vit de plus près. Par chance, la dague de Triss mit un terme à l’existence de ce dément et débarrassa ce bas monde d'une des pires créatures à avoir jamais foulé sa surface.