Calendrier elfique

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
One version of the elven calendar showing the holidays and the savaeds.

Le Calendrier elfique est un calendrier basé sur le soleil. Sur la circonférence de ce cercle figurent huit points magiques qui forment une rotation complète, soit un cycle annuel. Ces points vont par paires et se font face sur la circonférence du cercle: Imbaelk, la germination, et Lammas, la maturation; Belleteyn, la floraison, et Saovine, l’étiolement; le solstice d’hiver, appelé Midinvaerne, et d’été, Midaëte; l’équinoxe de printemps, Birke, et d’automne, Velen. Le cercle est ainsi divisé en huit parties qui correspondent au découpage d’une année dans le calendrier elfique.[1]

Les humains qui débarquèrent sur les plages à l’embouchure de la Iaruga et du Pontar possédaient leur propre calendrier; basé sur la lune, il divisait l’année en douze mois et indiquait au laboureur le cycle annuel de son travail, de la fabrication des gaules en janvier jusqu’à l’époque des grands froids et du gel de la terre. Toutefois, même s’ils avaient leur propre calendrier et leurs propres saisons, les humains acceptèrent le cercle des elfes et les huit points qui jalonnaient sa circonférence. Imbaelk et Lammas, Saovine et Belleteyn, les deux solstices et les deux équinoxes du calendrier elfique, devinrent chez les humains également des jours de fête à nul autre pareils, aussi repérables qu’un arbre esseulé au milieu d’une prairie. Car ces dates étaient auréolées de magie.[1]

En effet, ce n’est un secret pour personne, une aura tout à fait particulière envahit l’atmosphère au cours des jours et des nuits qui entourent ces événements. On ne s’étonne plus des manifestations surnaturelles et des phénomènes étranges qui accompagnent ces huit dates, plus particulièrement les équinoxes et les solstices. Tout le monde étant désormais accoutumé à ces bizarreries, elles ne suscitent que rarement de grandes émotions.[1]

Fêtes astronomiques[modifier | modifier le wikicode]

Fêtes magiques[modifier | modifier le wikicode]

  • Imbaelk : ce jour de fête célèbre la fin de l’hiver.
  • Blathe : Belleteyn, la fête de la fertilité, marque le début du «savaed», et commence au crépuscule pour durer jusqu’à l’aube. Au cours de cette nuit est célébré le cycle éternel de la nature à travers force chansons, danses, relations passionnées et feux de joie par-dessus lesquels les jeunes gens sont invités à sauter.
  • Lammas : la «Fête des Moissons» est célébrée à cette date.
  • Saovine : le commencement de la nouvelle année est célébré à la fois par les elfes et les humains. La tradition veut que des mannequins à l’effigie de la célèbre rebelle Falka soit brulés à cette occasion.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 La Tour de l'Hirondelle, Chapitre 1