Chapitre des Talents et des Arts

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Le Chapitre des Talents et des Arts (V.O. : Kapitula Daru i Sztuk) [1] aussi appelé chapitre des magiciens ou tout simplement Chapitre constitue la chambre supérieure de la confrérie des magiciens. Après le Soulèvement de Thanedd, le Chapitre cessa d’exister.

Membres connues[modifier | modifier le wikicode]

Membres originaux du Chapitre[modifier | modifier le wikicode]

Membres du Chapitre durant le Soulèvement de Thanedd[modifier | modifier le wikicode]

Autres[modifier | modifier le wikicode]

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

— Non, mon enfant, répondit enfin Vesemir. Nous savons que tu ne l’aurais pas fait. Cependant, nous n’ignorons pas que tu dois informer le Chapitre de ta découverte. Nous savons bien qu’un tel devoir incombe à chaque magicien et magicienne. Vous ne ravissez plus les enfants ayant des dons magiques à leurs parents ou leurs tuteurs, mais vous les observez afin de pouvoir, plus tard, au moment opportun, les séduire avec la magie, les inciter à…
Le Sang des Elfes, page(s) ?

— Demain, dit le sorcier en suivant le regard du sorceleur, les membres du Chapitre et du Conseil revêtiront leurs costumes traditionnels – manteaux noirs à traîne et chapeaux pointus – que tu connais par le biais des estampes de l’Antiquité. Nous serons aussi armés de longues baguettes magiques et de sceptres, ressemblant ainsi aux sorciers et aux sorcières qui font peur aux enfants. C’est la tradition. En compagnie de plusieurs autres délégués, nous nous rendrons là-haut, sur Garstang. Nous y siégerons, dans une salle spécialement préparée à cet effet. Les autres attendront à Aretuza notre retour et nos décisions.
— Les délibérations à Garstang en cercle restreint, c’est aussi la tradition ?
— Et comment ! Une longue tradition, adoptée pour des raisons pratiques. Il est arrivé que les délibérations des magiciens soient orageuses et qu’on en vienne à échanger nos points de vue de manière assez vive. Au cours de l’un de ces échanges, une boule de feu a endommagé la coiffe et la robe de Nina Fioravanti. Nina, qui y avait consacré un an de travail, enveloppa la muraille de Garstang d’une aura à la force invraisemblable et d’un blocus antimagique. Depuis ce temps-là, aucune incantation ne peut agir à Garstang et les discussions se passent plus sereinement. Surtout quand on n’oublie pas de retirer leurs couteaux aux intervenants.

Le Temps du Mépris, page(s) ?

— L’instant historique de la convocation du premier Chapitre et le décret des Lois. En partant de la gauche : Herbert Stammelford, Aurora Henson, Iyo Richert, Agnès de Glanville, Geoffrey Monck et Radmir de Tor Carnedd. Pour être franc, cet événement-là mériterait aussi d’être complété par un tableau de bataille. En effet, ceux qui ne voulaient pas reconnaître le Chapitre ni se soumettre aux Lois ont très vite été éliminés au cours d’une guerre brutale. Raffard le Blanc en tête. Mais cela, les traités historiques le passent sous silence afin de ne pas nuire à la beauté de la légende.
Le Temps du Mépris, page(s) ?


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Le nom complet a été révélé dans la Saison des orages