Chat noir, chien noir

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Chat noir, chien noir
Identité
V.O.
Czarny Kot i Czarny Pies
Espèce
Démon

Chat noir, chien noir apparaissent dans Hearts of Stone.

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Chargé de retrouver la rose violette offerte par Olgierd à sa femme, Geralt se rendit au domaine à l'abandon de la famille von Everec, devenu le repaire d'une armée de créatures étranges. Dans cette ménagerie d'épouvante, citons un chat et un chien noirs qui, quoique doués de la parole, rechignaient à parler d'eux-mêmes. Geralt en déduisit qu'il s'agissait de démons d'une autre sphère invoqués ici-bas à l'aide de quelque magie noire, piégés dans des corps animaux et condamnés à servir Iris von Everec. Le duo mystère jugea Geralt apte à briser ses chaînes, bien que le sorceleur n'eût pas la moindre idée du modus operandi.
Plus tard, quand Geralt découvrit les souvenirs d'Iris von Everec, il apprit que c'était Olgierd qui avait invoqué le "chien" et le "chat" pour qu'ils tiennent compagnie à sa femme en son absence. Une idée que seul un être au cœur de pierre pouvait juger recevable. Si les deux entités étaient restées loyales à Iris après la mort de celle-ci et sa transformation en fantôme courroucé, elles n'avaient jamais éprouvé une once d'amour ou de compassion pour elle, deux sentiments étrangers à leur nature.

Si Geralt prend la rose violette:

Au bout du compte, chien et chat retrouvèrent leur liberté chérie quand Iris von Everec confia à Geralt la rose violette, mettant du même coup fin à son existence. Leur maîtresse partie, ses "animaux de compagnie" étaient enfin délivrés.

Si Geralt ne prend pas la rose violette:

Au bout du compte, chien et chat ne retrouvèrent pas leur liberté chérie, Geralt refusa de mettre un terme à l’existence d'Iris von Everec. De ce fait, les entités se virent contraintes de rester en sa compagnie, car telle était la nature du pacte conclu avec Olgierd. Peut-être accompagnent-elles toujours leur maîtresse dans ses rêves... Allez savoir.