Comment Luis Alberni devint Golyat

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Comment Luis Alberni devint Golyat
Tw3 book brown3.png
Lire pour en savoir plus.
Détails
Inventaire/
emplacement
Autres objets
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Livre
Source
Auberge du Cocatrix
Prix de base
10 couronnes
Prix de vente
2 – 3 couronnes
Prix d'achat
24 couronnes
Poids
0 poids

Quêtes associées[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Beaucoup de braves et fidèles chevaliers étaient au service du vieux duc, mais le plus grand de tous était Luis Alberni. Son blason était orné d'une étoile dorée sur champ rouge, dont les cinq branches représentaient les vertus chevaleresques.

Cependant, Alberni se laissa griser par la gloire et la célébrité. Les années passèrent et il commença à se croire le plus parfait des chevaliers. Il finit par se prendre pour la vertu incarnée et se dire que personne au monde ne le surpassait à cet égard, ce que même la Dame du lac devrait reconnaître. Alberni partit donc la voir pour qu'elle rende hommage à son excellence.

Cependant, alors qu'Alberni approchait de chez la dame, son corps et son équipement se mirent à changer. Le mince chevalier devint de plus en plus corpulent, si bien que son cheval finit par ne plus pouvoir le porter. Son épée devint d'abord du bois, puis se transforma en masse, et son armure étincelante se ternit avant de devenir cendres. Il ne lui restait plus que son heaume, qui se transforma en cage de bois.

Alberni se tenait au bord du lac, désireux de parler, mais seul un cri sauvage sortit de sa bouche. Le chevalier contempla son reflet dans les eaux du lac et comprit qu'il était devenu un géant. La Dame du lac surgit alors et déclara : "Tu as abandonné depuis longtemps les vertus d'un chevalier. Parmi tous tes péchés, la fierté était le plus grand. Elle a changé ton épée en masse, t'a privé de ton armure et a transformé ta chair en celle d'une bête. À partir de maintenant, tu porteras le nom de Golyat. Rends-toi dans la montagne Gorgone, où tu vivras sous cette forme loin du regard des hommes, accompagné par le douloureux souvenir de ta gloire passée, jusqu'au jour où la mort aura la bonté de te délivrer de tes tourments.