Contrat : dragon

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Contrat de sorceleur
"Contrat : dragon"
Tw3 mia the sheep.jpg
Détails
Type
Contrat de sorceleur
Niveau conseillé
28
Lieu(x)
Fyresdal / Ard Skellig
Région(s)
Skellige
Source
Panneau d'affichage à Fyresdal / Vagn
Récompense
350 EXP pour le niveau de difficulté « Histoire et épée » / 204 couronnes
Trophée de foënard
Mutagène de foënard
Danseuse

Contrat : dragon est un contrat de sorceleur disponible dans The Witcher 3: Wild Hunt.

Contrat : dragon
Avis à la population !
Un dragon pire que tous les dragons, une terreur sortie tout droit des récits des skaldes rôde aux alentours de Fyresdal. Cinquante pieds de long, cent de haut, il vous incinère un bonhomme à cent coudées et plus : difficile à dire avec précision, vu que tous ceux qui l'ont approché l'ont payé de leur vie.
Pourtant, je sais qu'un fils de Skellige sera assez brave pour nous débarrasser du mal en terrassant ce vil dragon. En retour, le héros touchera plus qu'une récompense : il aura droit au magot fabuleux que ces sales bêtes, comme le sait tout un chacun, amassent dans leur antre.
Vagn, ancien du village

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Geralt entendit dire que les villageois de Fyresdal avaient aperçu un dragon. Bien que le code des sorceleurs lui interdît de tuer des créatures aussi nobles et intelligentes, Geralt décida d'aller mener son enquête.
Ses recherches lui apprirent que ce que les habitants de Fyresdal avaient vu n'était pas un dragon, mais un foënard, une bête certes dangereuse, mais aussi proche d'un dragon qu'un lézard. Geralt localisa le nid du monstre (installé dans une tour de siège abandonnée), mais le foënard était introuvable. Plutôt que d'attendre le retour de la bête, Geralt décida de l'attirer jusqu'à son nid avec un appât.
L'ancien du village honora Geralt ce jour-là en lui offrant un agneau, même si l'animal choisi n'était sûrement pas le plus beau du troupeau. D'après ce que Geralt me conta plus tard, la pauvre créature ressemblait à une guenaude aquatique pleine de poils et avait encore plus mauvais caractère.

Si Geralt dit la vérité à propos du "dragon" :

Geralt vainquit le monstre et retourna chercher sa récompense au village. Celle-ci s'avéra moins importante que prévu. Ayant appris que la bête n'était pas un dragon, mais un foënard bien moins dangereux, l'ancien du village avait décidé que les honoraires du sorceleur devraient être réduits en conséquence. Ce n'était pas la première fois que l'honnêteté de Geralt nuisait à ses finances.

Si Geralt ne dit pas la vérité à propos du "dragon" :

Geralt vainquit le monstre et retourna chercher sa récompense. Ne voulant pas gâcher l'histoire des villageois au sujet du dragon (elle faisait déjà des envieux dans tout l'archipel), il décida de cacher la véritable identité de la bête qu'il avait tuée.

Objectifs[modifier | modifier le wikicode]

  • Parlez à l'ancien du village de Fyresdal.
  • Parlez à la mère des victimes.
  • Examinez les corps des victimes à l'aide de vos sens de sorceleur.
  • Suivez les traces du monstre jusqu'au lieu de l'attaque à l'aide de vos sens de sorceleur.
  • Suivez les traces du monstre à l'aide de vos sens de sorceleur. (25EXP pour le niveau de difficulté « Histoire et épée »)
  • Parlez à l'ancien du village de Fyresdal de l'appât.
  • Guidez le mouton jusqu'au nid du foënard.
  • Tuez le foënard (Le dragon de Fyresdal).
  • Prélevez un trophée sur le foënard.
  • Retournez voir l'ancien du village de Fyresdal pour toucher votre récompense.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  • Si vous dites la vérité à l'ancien du village, il ne vous donnera que la moitié de la somme prévue, car il pensait que vous affronteriez un vrai dragon.
  • Vous pouvez utiliser Axii sur la bête pour la faire obéir facilement.
  • En parlant d'utiliser une bête comme appât, l'ancien du village demande à Geralt s'il a l'intention de "la bourrer de soufre". Ce à quoi le sorceleur répond, "Encore un admirateur du brave petit cordonnier… Non, pas besoin de soufre. Juste une brebis. Nature." C'est une référence au plan de Kozojed dans la nouvelle "Les limites du possible" de la collection L'Épée de la Providence.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]