Coram Agh Tera

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
A Coram Agh Tera temple in the Wiedźmin: Gra Wyobraźni PnP RPG

Coram Agh Tera, est une divinité cruelle qui demande des sacrifices de sang à ses adorateurs. Ces derniers pensent que la grande tisseuse guide le destin des hommes à travers une gigantesque toile, où chaque fil brisé signifie la mort d’un homme qui sera dévoré par Coram Agh Ter. Associé à la mort et à la souffrance, le culte de l’Araignée à tête de lion est interdit et rares sont les lieux où ses fidèles peuvent proclamer ouvertement leur foi. De nombreux royaumes luttent pour faire disparaître cette croyance et bien souvent, ses fidèles sont jugés comme des meurtriers.

Dans « Wiedźmin: Gra Wyobraźni »[modifier | modifier le wikicode]

Les adorateurs de Coram Agh Tera, le considèrent comme le grand tisserand, qui tisse le destin des hommes dans une grande toile. La toile est constamment élargie et corrigée. Parfois, certains fils sont cassés, qui se traduit par la mort soudaine de quelqu'un. Quand on se suicide, son fil est rompu et il est dévoré par Coram. Par conséquent, il est vénéré comme le dieu de la mort soudaine et imprévisible. Ses temples sont généralement pleins d'ossements et de crânes humains et éclairés par un feu vert.

La plupart des fidèles sont des gens qui ont vécu une tragédie (comme la mort d'un être cher) ou des personnes ayant un contact constant avec la mort, qui aiment à infliger de la douleur et de la souffrance, comme des bourreaux, des soldats ou des bandits. Ils sont tous attirés par la vision du culte sur le monde, où la mort est une partie constante, et même voulue, de la réalité. Les prêtres sont tenus de garder le tissu du Coram propre en "brisant les fils" de certaines personnes.

Le culte a été fondé en 611 par un marchand nommé Ambrosio dans Loredo, Geso, avec huit autres fidèles. Plus tard, beaucoup plus de personnes ont rejoint le culte, la plupart des membres de la noblesse locale, pour qui la nouvelle religion était quelque chose de mystérieux et exotique. Lorsque la parole des adorateurs de Coram Agh Tera a atteint les fonctionnaires royaux et les prêtres de Kreve, une enquête a été lancée, au cours de laquelle un grand nombre de fidèles ont été torturés. Il s'est avéré que la quasi-totalité de la municipalité et les dirigeants de la plupart des guildes adoraient le dieu Araignée à tête de lion. Ambrosio et tous les membres du culte ont été capturés et envoyés sur le bûcher.

Cependant, beaucoup de disciples d'Ambrosio a réussi à s'enfuir et à propager le culte dans tous les Royaumes du Nord. Cette fois, ils ont construit leurs temples en dehors des villes, dans les forêts, les marécages ou les vallées de montagne. Il y a peu de contacts entre les temples et aucune hiérarchie organisée n'existe. En raison de l'interdiction de leur religion dans la plupart des royaumes, les prêtres ne portent pas de robes en dehors de leurs rituels. Cependant, ils ne sont pas aussi persécutés comme ils avaient l'habitude de l'être, et dans certains endroits, ils sont même autorisés à prêcher ouvertement.

Dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans le jeu, le nom est orthographié "Coram Agh Ter", sans le "a" à la fin.

Glossaire Culte de l'Araignée à tête de lion

Coram agh Ter, l’Araignée à tête de lion, est une divinité cruelle qui demande des sacrifices de sang à ses adorateurs. Le culte de l’araignée à tête de lion est interdit et rares sont les lieux ou ses fidèles peuvent proclamer ouvertement leur foi. Temeria lutte pour faire disparaître la croyance en l’Araignée à tête de lion et ses fidèles sont jugés comme meurtriers.

Source[modifier | modifier le wikicode]


Notes[modifier | modifier le wikicode]