Couvin

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{caption}}}
Couvin
Détails
V.O.
Poroniec

Le couvin[N 1] est une créature maudite résultant de l'absence de rites auprès d'un mort-né ou d'une fausse couche. Il se nourrit de fœtus et du sang des femmes enceintes pour se venger de ses bourreaux.

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Dire qu'un couvin est moche, c'est comme dire que la merde n'a pas très bon goût : ce n'est pas totalement faux, mais ça reste assez loin de la vérité.
– Lambert, sorceleur de l'école du loup.

Le couvin est sans doute la créature la plus repoussante qu'un sorceleur puisse croiser au cours de ses voyages. Formé à partir du cadavre d'un bébé enterré sans cérémonie, il ressemble à un fœtus en décomposition aux traits déformés par la haine, la peur et la malice. Ce monstre hideux se nourrit du sang des femmes enceintes, malheureuses victimes de sa faim dévorante.
Le couvin sort de son antre à la tombée de la nuit pour rôder autour du chevet d'une future mère, dont il draine la force vitale ainsi que celle de son enfant. La pauvre femme, assaillie de cauchemars, est rapidement plongée dans un délire fiévreux. Au bout de quelques nuits de ce traitement, elle est trop faible pour se défendre, laissant au couvin le champ libre pour planter ses crocs acérés dans sa chair et la vider de son sang jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Haut d'environ 50 centimètres, le couvin peut cependant changer de forme une fois gorgé de sang. Face au danger, il se transforme alors en une créature humanoïde difforme et bossue s'appuyant sur de longs bras décharnés. Sa force est alors décuplée et ses griffes peuvent infliger de douloureuses blessures.

Il est possible de lever la malédiction qui pèse sur un couvin. Il devient alors un sommeillard, esprit protecteur veillant sur la famille qu'il n'a jamais connue et le foyer où il aurait dû naître.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Le poroniec est un démon hostile et malveillant du folklore des pays slaves, notamment en Pologne. Il a la réputation de naître du corps des fétus morts-né, ou bien des restes mal enterrés et donc déconsacrés des enfants morts en bas âge.

Références[modifier | modifier le wikicode]