Demawend d'Aedirn

De Sorceleur Wiki
(Redirigé depuis Demawend)
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Demawend
Identité
V.O.
Demawend
Espèce
Humain
Nationalité
Flag Aedirn.png
Statut
Titre(s)
Roi d'Aedirn
Famille
Père
Virfuril
Roi d'Aedirn
Virfuril

Demawend était le fils de Virfuril, roi et souverain d'Aedirn. Pendant plusieurs années, il participa à un litige avec Henselt à propos de la Basse-Marchie.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Demawend d'Aedirn dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Avant Le Sang des Elfes[modifier | modifier le wikicode]

Dans Le Sang des Elfes[modifier | modifier le wikicode]

Dans La Dame du Lac[modifier | modifier le wikicode]

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Les membres de l’assemblée gardaient le silence. Demawend, seigneur d’Aedirn, était affalé dans son fauteuil, les yeux rivés sur le bock posé sur sa panse.
Le Sang des Elfes, page(s) ?

Ils se raidirent sur leur selle, tournant la tête vers la tribune où était installé le trône. Je vois Foltest, se dit Julia. Le barbu à côté de lui, c’est sans doute Henselt de Kaedwen, et ce bel homme, Demawend d’Aedirn… Cette matrone, ce doit être la reine Hedwige… Et ce gamin à côté d’elle, c’est le prince Radowid, le fils de ce roi qu’on a assassiné… Pauvre gamin…
La Dame du Lac, page(s) ?


Demawend dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher 2: Assassins of Kings[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Demavend, fils de Virfuril, régna sur le royaume d'Aedirn, extrêmement affaibli par la guerre contre Nilfgaard. C'était un fervent défenseur de l'autoritarisme, également réputé pour ne pas porter les non-humains dans son coeur, comme l'attestaient par ailleurs les mesures radicales qu'il avait tendance à prendre contre les Scoia'tael et les expéditions punitives qu'il organisait contre les dryades de Brokilon. Il ne rechignait pas non plus à torturer les agitateurs et les prophètes de rue qui interféraient avec sa politique. Autant dire que ses détracteurs étaient nombreux. Sa mort fut pourtant une surprise pour ses sujets. Il faut dire que ce n'est pas tous les jours qu'une tête couronnée repeint les sols de son palais avec son sang.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]