Dialecte nilfgaardien

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Le dialecte nilfgaardien est une langue utilisée dans l'Empire de Nilfgaard et en particulier dans sa capitale. Elle est basée sur le Hen llinge mais est moins chantante, plus dure.

Lexique

A

  • Addan « Danse »
  • Ard Feainn « Grand Soleil »

C

  • Carn « Tertre »

D

  • Deith « Flamme »
  • Deithwen « Flamme blanche »

F

  • Feainn « Soleil »

E

  • Emhyr « Hérisson »
  • Evgyr « ? »
  • Evgyr mory « ? »

G

  • Glaeddyvan vort! « Jetez vos armes! »
  • Glys « Rivière »

M

  • Morvudd « Ennemis »

N

  • Ne tuv'en que'ss, luned ! « Ne fais pas cela, jeune fille ! »

Q

  • Que aen suecc's « Que se passe-t-il ici? »

W

  • Wen « Blanc » (Forme simplifiée de "Gwyn" / "Gwen", utilisé principalement comme suffixe)


Sous la plume de Sapkowski

Ce n’était pas le chevalier noir de Cintra. Mais c’était un chevalier de Nilfgaard. Quand il donnait des ordres, il parlait couramment la langue commune, mais avec un accent prononcé qui ressemblait à celui des elfes. En revanche, avec son écuyer, un garçon à peine plus âgé que Ciri, il parlait une langue proche du Langage ancien, mais moins chantante, plus dure. Ce devait être la langue nilfgaardienne. Ciri, qui connaissait bien le Langage ancien, comprenait la plupart des mots.
Le Temps du Mépris, page(s) ?


Notes et références

Notes


Références