Duvet en pagaille

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Duvet en pagaille est une quête du Chapitre II dans The Witcher 2: Assassins of Kings, ajoutée au jeu lors du patch 1.3.

Guide[modifier | modifier le wikicode]

La quête débute avec Elthon dans sa cabane, au nord de la carrière de Vergen.

Dans un premier temps, il vous demandera de lui apporter 12 plumes de harpie pour un mystérieux collectionneur, que vous pourrez ramasser sur les harpies et erynias présentes dans la carrière non loin de là. Notez que chaque monstre donne en général 1 ou 2 plumes.

Après avoir donné ses 12 plumes à Elthon (il vous paiera 3 orins par plumes), vous pouvez choisir de stopper cette quête, ou de rapporter pas moins de 60 nouvelles plumes. Vous pouvez essayer d'augmenter le prix qu'il paiera par plume en usant de persuasion, "beaucoup plus" (revient à 4.5 orins par plume rapportée, total de 270) ou "énormément plus" (6 orins par plumes, total de 360 orins). Si vous n'essayez pas de marchander vous serez gagnant : il vous en offrira 400 orins.

Récolter 60 plumes peut être plus rapide qu'il n'y parait si vous allez en bas de la carrière, à côté de la porte naine, où les spots de harpies sont nombreux. Vous aurez d'encore meilleurs résultats la nuit mais soyez prudents, elles peuvent apparaître par groupe de 8 à 12 individus (usez et abusez du signe Quen et de quelques bombes). Si un combat commence à tourner au vinaigre, mettez votre fierté de côté et fuyez vers la porte pour méditer, les harpies ne vous suivront pas.

Retournez à la cabane d'Elthon pour toucher votre récompense pour ces 60 plumes, et acceptez (ou non, mais la quête échouera) de lui en rapporter 8 de plus. Une fois cette dernière tâche achevée, il vous récompensera de 100 orins ainsi que du Trophée d'Elthon.

Les détails terminent ici.

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

J'imagine que vous vous demandez si Geralt a entrepris quelque tâche dont il avait l'habitude pendant qu'il poursuivait les tueurs de rois. J'ai connaissance de tels exploits, allant de l'extermination de colonies de monstres à l'obtention de récompenses contre d'impressionnants trophées arrachés aux cadavres de bêtes. J'ai dû aller chercher loin pour trouver une réponse, et figurez-vous que je me suis rappelé une aventure de ce genre. Notre héros fut engagé par un individu du nom d'Elthon. Celui-ci demeurait dans une cabane, non loin de la carrière, près de Vergen. Elthon était prêt à débourser de coquettes sommes en échange de plumes de harpies. Il prétendait les acheter pour un certain collectionneur. Geralt devait donc lui rapporter douze plumes des plus impressionnantes contre une bourse remplie d'orins.
Si Geralt ne veut pas ramasser soixante plumes de harpie de plus :
J'imagine que vous vous demandez si Geralt a entrepris quelque tâche dont il avait l'habitude pendant qu'il poursuivait vivement les tueurs de rois. J'ai connaissance de tels exploits, allant de l'extermination de colonies de monstres à l'obtention de récompenses contre d'impressionnants trophées arrachés aux cadavres de bêtes. J'ai dû aller chercher loin pour trouver une réponse, et figurez-vous que je me suis rappelé une aventure de ce genre. Un individu du nom d'Elthon voulait engager notre héros pour récupérer des plumes de harpies. Doutant de la rétribution et portant peu d'intérêt à la tâche en elle-même, Geralt se demanda s'il devait l'accepter, sachant qu'elle pouvait être très fastidieuse.
Tel un chat avec des femelles en chaleur, le collectionneur n'avait jamais assez de plumes. Ce n'était pourtant pas la quantité qui manquait, mais il voulait apparemment huit plumes supplémentaires. Depuis quelque temps, le sorceleur sentait qu'il y avait anguille sous roche. Il en était désormais sûr mais comme l'argent n'a pas d'odeur, notre héros accepta de fournir huit plumes de harpies en plus.
Si Geralt ne veut pas ramasser encore plus de plumes de harpie (la quête échoue):
En fin de compte, Geralt se désintéressa d'Elthon. Je ne saurais dire s'il trouvait que récupérer les plumes n'en valait pas la peine ou s'il ne voulait pas traiter avec un employeur étrange, pour rester poli. Dans tous les cas, je n'ai jamais su pourquoi le mystérieux collectionneur avait engagé un commissionnaire pour l'aider à satisfaire ses envies de plumes de harpies.
Cette fois, le sorceleur y réfléchit à deux fois. Il se dit qu'il finirait bien par rencontrer des harpies et que ramasser les plumes sur leur cadavre serait la partie la moins fatigante de ce travail. Il accepta donc le contrat. Elthon était ravi, impatient de recevoir les douze plumes qu'il avait commandées.
Ce fut le nombre magique. Le sorceleur n'avait encore jamais vu personne s'extasier autant sur une poignée de plumes. Elthon sembla même ému devant le dernier arrivage. C'était une réaction bien trop intense pour un intermédiaire. Curieux de connaître le fond des choses, Geralt décida de revenir voir Elthon plus tard.
Le sorceleur décida donc de revenir chez Elthon à l'improviste. Sachez, cher lecteur, que j'ai conté la chute de maints empires et le badinage de maints puissants lors de banquets. J'ai chanté les grandes lamentations des endeuillés, la joie silencieuse de foules à la mort d'un usurier, et même l'hilarité générale que causa le pet de l'archiprêtre Yanos lors du couronnement du roi Medell. Je suis cependant dépourvu de mots pour décrire ce que Geralt vit, car il est certaines choses sur cette terre que même les philosophes n'ont su imaginer.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]