Egmund

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Egmund
Identité
V.O.
Egmund
Espèce
Humain
Nationalité
Kerackien(ne)
Apparence
Cheveux
Noir
Statut
Titre(s)
Prince de Kerack
Famille
Père
Belohun
Fratrie
Viraxas de Kerack (Demi-frère)
Elmer (Demi-frère)
Xander (Demi-frère)

Egmund était le fils de Belohun, roi de Kerack, et de sa troisième épouse.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Egmund avait les cheveux noir comme un corbeau et était vêtu d’un caftan noir richement brodé d’or et d’argent.

Egmund dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Dans La Saison des Orages[modifier | modifier le wikicode]

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Le roi laissa aller son regard sur ses fils, assis à ses côtés. Tous deux avaient grandi comme des perches, ne rappelant en rien leur père, osseux, nerveux, mais peu impressionnant par la taille. Ils n’avaient pas l’air de frères non plus. L’aîné, Egmund, noir comme un corbeau ; Xander, à peine plus jeune, d’un blond presque albinos. Tous deux observaient Lytta sans aucune sympathie. À l’évidence, ils étaient agacés du privilège accordé aux magiciens en vertu duquel ces derniers n’étaient pas tenus de rester debout en présence du roi, mais étaient libres de s’asseoir tandis qu’il leur accordait audience. Ce privilège avait pourtant une portée universelle, et quiconque voulait passer pour une personne civilisée ne pouvait le prendre à la légère.
La Saison des orages, page(s) ?

— Des quatre fils nés dans le mariage, l’aîné dans l’ordre de la succession – je ne connais pas son nom, car à la cour, il est interdit de le prononcer – a quitté le palais après une querelle avec son père ; toute trace de lui a disparu, personne ne l’a jamais revu. Le deuxième, Elmer, est un malade mental alcoolique, tenu enfermé ; c’est censé être un secret d’État, mais à Kerack, tout le monde est au courant. Les véritables prétendants sont Egmund et Xander. Ils se détestent, et Belohun en joue subtilement, il maintient les deux dans une constante incertitude ; pour ce qui est de la succession, plus d’une fois aussi il a réussi à favoriser ostensiblement l’un ou l’autre de ses fils adultérins, et à les leurrer par des promesses. Il se murmure même aujourd’hui qu’il aurait juré de laisser la couronne au fils qu’il engendrera avec sa nouvelle épouse, celle précisément qu’il épousera officiellement pendant Lammas.
» Mon cousin Ferrant et moi-même, poursuis-je, sommes d’avis toutefois qu’il s’agit de paroles en l’air avec lesquelles le vieux bouc espère inciter la jeunette à l’ardeur au lit, et qu’Egmund et Xander sont les deux seuls vrais héritiers du trône. Et que si cela nécessite un coup d’État, il sera fomenté par l’un des deux. J’ai fait leur connaissance, grâce à mon cousin. Ils sont tous deux – du moins ai-je eu cette impression – glissants comme de la merde dans la mayonnaise. Si tu vois ce que je veux dire par là.

La Saison des orages, page(s) ?

Devant l’une des entrées latérales du palais les attendait le prince Egmund, vêtu d’un caftan noir richement brodé d’or et d’argent. Plusieurs jeunes hommes lui tenaient compagnie. Ils portaient tous de longs cheveux frisés au fer, ils étaient tous vêtus de justaucorps matelassés dernier cri et de pantalons moulants aux poches exagérément rembourrées à l’endroit des organes génitaux. Ils déplurent à Geralt. Et pas uniquement en raison des regards ironiques dont ils toisèrent ses vêtements. Ils lui rappelaient un peu trop Sorel Degerlund.
La Saison des orages, page(s) ?


Apparitions[modifier | modifier le wikicode]


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]