Empire de Nilfgaard

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Flag Nilfgaard.svg COA Nilfgaard.svg
Empire de Nilfgaard
Informations générales
V.O.
Cesarstwo Nilfgaardu
Forme de l'État
Autocratie
Capitale(s)
Nilfgaard
Langue(s)
Dialecte nilfgaardien
Monnaie(s)
Florin
Démographie
Gentilé
Nilfgaardien(ne)

L'empire de Nilfgaard est un ancien et puissant empire, à l’origine de deux guerres contre les Royaumes du Nord. Emhyr var Emreis de Nilfgaard, surnommé «la Flamme Blanche qui danse sur les tombes de ses ennemis» est un empereur tyrannique qui ne tolère pas la moindre opposition et ne connaît pas la pitié. A partir de Nilfgaard, bâtie sur la rivière Alba dont seuls ces habitants peuvent prétendre au titre de "Nilfgaardien", l'empire s'est agrandi au fur et à mesure des conquêtes et annexions des royaumes voisins par les Tout-Noirs, l’armée de Nilfgaard.

Malgré la paix de Cintra qui a conclu la deuxième guerre, Nilfgaard n'a toujours pas encore renoncé à ses prétentions sur les terres du nord. Une importante quantité de sang elfique coule dans les veines des Nilfgaardiens, et leur langue est une variante de la langue ancienne. Des rumeurs font d’ailleurs état de liens étroits entre l'empire et la Scoia'tael.

Nilfgaardiens notables[modifier | modifier le wikicode]

Empereurs


Aristocratie


Services d'Intelligence


Armée


Magiciens et Magiciennes


Sergents


Concubines, maîtresses et amantes


Autres



  1. dans le film et la série seulement
  2. 2,0 et 2,1 dans le jeu seulement

Provinces[modifier | modifier le wikicode]

Villes et villages[modifier | modifier le wikicode]

Forteresses[modifier | modifier le wikicode]

Forces armées[modifier | modifier le wikicode]

Le nombre d'hommes dans l'armée pendant la deuxième guerre du Nord était compris entre 300.000 et 320.000 pour attaquer les Royaumes du Nord, tandis que 20,000 à 50,000 gardaient l'Empire.

Armées:


Plus petits groupes


Divisions et brigades:


Plus petites unités:



Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

— Pour vous, grommela Cahir en haussant les épaules, je serai toujours un Nilfgaardien. D’après ce que je constate, rien de ce que je pourrais dire ne vous convaincra du contraire. Pour être tout à fait précis, sachez tout de même qu’une telle dénomination dans l’Empire ne s’applique qu’aux habitants qui sont nés et vivent dans la capitale ou ses environs proches, situés autour de la basse Alba. Ma famille, elle, est originaire de Vicovaro, et donc…
Le Baptême du Feu, page(s) ?

À Nilfgaard, en dehors de la salle du trône, tout homme, fût-ce l’empereur lui-même, se devait de présenter ses respects à chaque femme se trouvant en sa présence.
Elles répondirent en faisant une profonde révérence et en baissant la tête. Elles se trouvaient face à un homme poli certes, mais face à l’empereur tout de même.

La Dame du Lac, page(s) ?

Une agitation inhabituelle régnait ce matin-là dans le palais de Loc Grim, la résidence d’été de l’empereur. D’autant plus inhabituelle que laisser paraître ses émotions, son affolement ou son émoi n’était pas du tout dans les coutumes de la noblesse nilfgaardienne ; toute manifestation d’inquiétude ou d’excitation était considérée comme un signe d’immaturité. Une pareille conduite était réprimée par les puissants de Nilfgaard avec une sévérité et un mépris tels que même la jeunesse immature, dont personne ou presque n’attendait pourtant un comportement raisonnable, s’en trouvait honteuse.
La Dame du Lac, page(s) ?

[...]Pour ma part, je tendrais à un voyage plus long encore. J’ai entendu dire que dans l’empire de Nilfgaard, les magiciens étaient traités de manière fonctionnelle et sans respect excessif. Mais qu’ils étaient bien payés. Et puisqu’on parle de Nilfgaard…[...]
La Saison des orages, page(s) ?

[...]Pour que tu saches que tous les magiciens ne sont pas tes ennemis. Des cannes à pêche me seront plus utiles. À Nilfgaard, les rivières sont belles et propres, on y trouve un tas de truites et de saumons.
La Saison des orages, page(s) ?


Dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

The Witcher 
Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.
Cliquez ici pour visualiser.

Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.

Cliquez ici pour visualiser.[modifier le wikicode]

Dans The Witcher 2 : Assassins of Kings[modifier | modifier le wikicode]

The Witcher 2 
Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.
Cliquez ici pour visualiser.

Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.

Cliquez ici pour visualiser.[modifier le wikicode]

 

Le tout-puissant Empire du Nilfgaard est toujours dirigé par l'Empereur Emhyr var Emreis, représenté dans le jeu par Shilard Fitz-Oesterlen, un ambassadeur rusé et éloquent. Shilard est présent dans le prologue, et les actes 2 et 3. Dans le prologue, il est déjà possible de voir le Nilfgaard en action si Geralt a tué Aryen de La Valette. Shilard persuade alors la baronne de La Valette d'accepter la protection du Nilfgaard, qui en profite pour étendre son influence. On en voit davantage dans l'acte 2 quand Shilard capture Triss Merigold, amie/amante de Geralt, afin de lui faire avouer les noms des membres de la Loge ainsi que leur culpabilité dans les assassinats. On apprend aussi que Shilard a ordonné à Maravel de tendre une embuscade au convoi d'escorte des enfants et héritiers de Foltest, Bussy et Anaïs, et de les amener à Detmold de Kaedwen, probablement pour assurer que la Temeria reste divisée. De plus, Shilard révèle au roi Radovid la complicité de la Loge dans les régicides, en se servant de Triss Merigold comme preuve, et œuvra avec eux pour se débarrasser de la Loge. En fait, c'était bien le Nilfgaard qui était derrière les assassinats, préparant le chemin pour une troisième tentative d'invasion, en promettant à Letho de reconstruire l'école de la Vipère. Dans l'acte 3, si Triss Merigold n'a pas été sauvée, Shilard Fitz-Oesterlen prétendra avoir capturé Letho, qui “confessera” que la Loge était responsable des assassinats à la conférence de Loc Muinne. Ce qui mène exactement à ce que le Nilfgaard souhaite, à savoir l'élimination de la Loge et l'accusation des mages. Si Geralt sauve Triss, il prendra Shilard en otage, mais Renuald aep Matsen, un garde du corps impérial, tuera l'émissaire lui-même, montrant qu'il n'est finalement qu'un pion dans les plans de l'Empereur. Triss révèlera tout de même la culpabilité de la Loge, mais épargnera les mages, permettant au Conclave d'être crée. La réussite des plans de l'Empereur dépend des choix de Geralt, mais à la fin le résultat est le même puisqu'on apprend que l'armée Nilfgaardienne a traversé la rivière Iaruga et marche vers le nord. La Troisième Guerre du Nord a commencé.

Dans The Witcher 3: Wild Hunt[modifier | modifier le wikicode]

The Witcher 3 
Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.
Cliquez ici pour visualiser.

Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.

Cliquez ici pour visualiser.[modifier le wikicode]

 

L'empire du Nilfgaard est donc l'agresseur. Il conquit la Temeria, Aedirn, Lyrie et Rivie, ainsi qu'une partie de Kaedwen. Le restant de ses ennemis, Redaniens, Temeriens, Aedirniens, Kaedwenis et les autres, se rassemblèrent sous le commandement du roi Radovid V de Rédanie, qui réussit à stopper l'avancée Nilfgaardienne au niveau du Pontar. L'Empereur Emhyr, certain d'une victoire rapide, commença à s'autoproclamer souverain du Nord et du Sud. Conscient cependant des tensions qui règnent dans son propre empire, il décida d'offrir le trône à sa fille Ciri. En fonction des choix du joueur, l'Empire peut connaître l'un des destins suivants:
  • Le Nilfgaard perd la guerre face au Nord réunifié par Radovid ou Dijkstra. Emhyr sera tué par des conspirateurs. Dans ce cas l'avenir de Ciri n'a aucune influence sur l'empire.
  • Emhyr var Emreis gagne la guerre, si Radovid et Dijkstra sont morts. Il reste au mouvoir si Ciri meurt ou devient sorceleuse, ou alors il abdiquera pour que Ciri devienne Impératrice.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]