Eredin Bréacc Glas

De Sorceleur Wiki
(Redirigé depuis Eredin)
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Eredin Bréacc Glas
Identité
V.O.
Eredin Bréacc Glas
Surnom(s)
l'Épervier (V.O. : Krogulec)
Espèce
Elfe (Aén Elle)
Apparence
Yeux
Vert
Cheveux
Noir
Statut
Affiliation(s)
Dearg Ruadhri

Eredin Bréacc Glas, surnommé l’Épervier, est un Aén Elle de Tir ná Lia. Il commande les Dearg Ruadhri.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Eredin Bréacc Glas avait les cheveux noirs, des yeux verts et un visage qui faisait penser à un rapace. À l'instar de ses compagnons, il portait sous son manteau carmin-vermillon un haubert au mailles extrêmement serrées, qui épousait le corps aussi confortablement qu'un tricot de laine.[1]

Eredin Bréacc Glas dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Dans La Dame du Lac[modifier | modifier le wikicode]

Eredin a rencontré Ciri sur le chemin de Tir ná Lia dans le monde des Aén Elle. Sachant qu'il fit grande impression sur la jeune femme, il utilisa cet avantage pour mener ses projets à bien.

Eredin et Avallac'h, un elfe Aén Saevherne, étaient en fait les véritables maîtres d'Aén Elle puisque Auberon était reclus et solitaire, ne s'impliquant donc que très peu dans la vie de son peuple. Il est dit qu'Eredin (avec Avallac'h) posséda " Le Portail des Mondes ", un dangereux pouvoir donnant à son possesseur la capacité de contrôler l'espace et le temps. Tous deux s'en servirent pour contrôler le monde d'Aén Elle, où ils tuèrent tous les êtres humains (au cours de sa fuite Ciri trouve un énorme tas d'ossements humains). Ils le perdirent un jour, et depuis lors Eredin tente à tout prix de le retrouver.

Lorsque Ciri s’échappa, Eredin et sa cavalerie se lancèrent à sa poursuite à travers l'espace et le temps et parvinrent à la rattraper dans une forêt d'un monde inconnu. Depuis, il hante Ciri comme un fantôme et alors qu'elle se repose dans une taverne, il lui révèle qu'il l'attendra sur "La Spirale", un endroit où elle finira par se rendre après son long voyage à travers l'espace et le temps.

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Le chef des cavalier, un elfe aux cheveux noirs, montait un immense étalon brun. Comme tous les chevaux du détachement, sa monture était parée d'un caparaçon brodé d'écussons en forme de dragons et son museau était affublé d'un bucrane cornu véritablement démoniaque. À l'instar de ses compagnons, l'elfe aux cheveux noirs portait sous son manteau carmin-vermillon un haubert au mailles extrêmement serrées, qui épousait le corps aussi confortablement qu'un tricot de laine.
La Dame du Lac, page(s) 149

— Le roi des Aulnes est vieux. Mais le Renard et l’Épervier ne peuvent obtenir le pouvoir sur Ard Gaeth, les Portes du Temps. Ils l’ont possédé jadis. Mais ensuite ils l’ont perdu. À présent ils ne peuvent rien faire d’autre à part errer, vaguer à petits pas dans les mondes, seuls, comme des fantômes, impuissants. Le Renard à Tir ná Béa Arainne, l’Épervier et ses cavaliers le long de la Spirale. Ils ne peuvent aller plus loin, ils n’en ont pas la force. C’est pourquoi ils rêvent d’Ard Gaeth et du pouvoir. Nous allons te montrer de quelle manière ils ont, une fois déjà, utilisé ce pouvoir. Nous allons te le montrer, Œil étoilé, lorsque tu partiras d’ici.
La Dame du Lac, page(s) ?


Eredin Bréacc Glas dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Entrées de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Je suis persécuté par la Chasse Sauvage, un carnaval de cavaliers spectraux chevauchant des destriers squelettiques. Ils sont aux ordres du Roi de la Chasse Sauvage, présage de guerre et de désespoir. Je sais qu'il veut ma mort, mais j'ignore pour quelle raison.
Le Roi de la Chasse est apparu à nouveau. Il m'a posé d'étranges questions puis a disparu. Je suis sûr qu'il reviendra.
Le spectre du souverain est apparu dans le village d'Eaux-Troubles, près de Wyzima. Je sais que son apparition annonce un désastre.
Le Roi de la Chasse Sauvage est apparu dans la vision du Grand Maître. Je sais que je ne suis pas le seul à être poursuivi par le destin. Le spectre du roi veut aussi la peau de Jacques d'Aldersberg, peut-être encore plus que la mienne.
J'ai affronté le Roi de la Chasse Sauvage pour l'âme de Jacques d'Aldersberg sur les Terres Gelées et j'ai vaincu le spectre.

Dans The Witcher 3: Wild Hunt[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Le nom du roi de la Chasse Sauvage, l'identité du seigneur des cauchemars, l'être dissimulé derrière le masque effroyable : cela demeura longtemps mystérieux. Mais au fil du temps, des bribes d'information finirent par tracer les contours de notre ennemi juré… sans pour autant atténuer la terreur qu'il inspirait.
La Chasse Sauvage était en réalité une brigade de cavalerie d'élite originaire du monde des Aen Elle, le peuple des Aulnes, placée sous l'autorité de leur souverain aussi ambitieux qu'implacable, Eredin Bréacc Glas. Il possédait l'art de sillonner les étendues de vide glacé s'étirant entre son monde et le nôtre afin d'y prélever ses futurs esclaves. L'objet de sa traque était présentement Cirilla, dont il cherchait à s'approprier le pouvoir. Unique obstacle sur son chemin : Geralt de Riv.
Confiant dans sa magie et le talent de ses Cavaliers, Eredin lança un assaut frontal sur Kaer Morhen. Malgré les nobles sacrifices des défenseurs, il faillit obtenir la victoire. Seule la pleine puissance de Ciri le contraignit au repli. Il était clair, en revanche, qu'il avait tiré les leçons de ce revers et que son assaut suivant promettait d'être inexorable.
Ciri apporta quelques éclaircissements sur les mobiles du commandant de la Chasse Sauvage. Une menace d'annihilation pesait sur le monde des Aen Elle. Guerrier et conquérant par nature, Eredin décida de résoudre le problème de la manière la plus simple qui soit : en s'emparant de notre monde. La clef pour y parvenir ? Le pouvoir de Ciri, susceptible d'ouvrir une brèche suffisante pour une invasion.
Selon Avallac'h, c'était Eredin qui portait la responsabilité de la mort d'Auberon Murcetach, précédent souverain des Aen Elle. Rendre ce fait public risquait fort de ne pas lui attirer que des amis et des soutiens dans les rangs du peuple des Aulnes.
L'ultime bataille d'Eredin est digne d'un poème, que dis-je, d'une épopée, mais l'heure n'est pas propice à sa rédaction. Pour faire court, en ce jour funeste, le cruel roi de la Chasse paraissait inexorable et prompt à massacrer tous ceux qui lui barraient la route… jusqu'à ce que cette route lui fît croiser Geralt de Riv. Les deux bretteurs d'exception se livrèrent à une passe d'armes sur le pont terrifiant du Naglfar. L'affrontement fut long et difficile, mais à la fin de l'envoi, ce fut la lame du sorceleur qui toucha, brisant les rêves de puissance et de conquête d'Eredin. Ainsi périt Eredin Bréacc Glas, roi de la Chasse Sauvage.

Dans Gwent: The Witcher Card Game[modifier | modifier le wikicode]

Arbre des récompenses[modifier | modifier le wikicode]

Parchemin 1 : Lorsque la nuit est brusquement prise d'un frisson, et que se taisent les criquets et les grenouilles, les habitants du continent sortent de leurs lits pour barrer portes et fenêtres, car ils savent que la Chasse Sauvage approche.
Parchemin 2 : Qui sont ces monstrueuses silhouettes de cavaliers fantomatiques qui traversent le ciel nocturne ? Non pas des esprits malins, comme le veut la légende, mais bien les guerriers elfiques d'Eredin Bréacc Glas, celui que l'on nomme l'Épervier.
Parchemin 3 : Ses origines se trouvent dans des contrées lointaines et exotiques. Son visage est camouflé par un casque de la forme d'un crâne, son cœur est de glace, il est le roi de la Chasse Sauvage et réduit en esclavage tous ceux qu'il entend hurler de terreur. Menottés et enchaînés, les voilà réduits à servir les Aen Elle jusqu'à la fin de leurs jours.
Parchemin 4 : Toutefois, parmi les habitants du continent, il s'en trouve certains qui ne craignent pas Eredin et ses cavaliers démoniaques. Les monstres et les bêtes, dépourvus ou non de raison, respectent la Chasse Sauvage, et certains même sont à ses ordres…
Coffre 1 : L'objectif d'Eredin a toujours été clair : ouvrir un portail entre les mondes. S'il avait réussi, il n'aurait plus été nécessaire de traverser des royaumes à l'intemporalité frénétique, pétris d'un froid mordant. Les Aen Elle auraient enfin pu fuir leur monde condamné, et prendre le contrôle du continent. Si tel avait été le cas, ses habitants auraient sûrement regretté leurs anciens rois… y compris les plus tyranniques d'entre eux.
Coffre 2 : Eredin fit de grands efforts pour exploiter au mieux des légendes et des superstitions humaines. C'est pourquoi ses cavaliers revêtaient des armures fantomatiques, destinées à les faire passer pour des spectres. De plus, il hantait les mers de Skellige sur un navire qui ressemblait au mythique Naglfar, que l'on disait bâti à l'aide des ongles des morts. Grâce à de telles tactiques, la Chasse Sauvage d'Eredin faisait rarement usage de ses armes ; bien souvent, il leur suffisait de regarder un ennemi effrayé lâcher les siennes…
Coffre 3 : Eredin a sur sa conscience bien des méfaits, dont le moindre n'est pas le régicide. Convaincu que le chef des Aen Elle, Auberon, était trop faible pour mener son peuple à la victoire, il décida d'éliminer le roi et de prendre sa place. Son plan réussit, mais le règne d'Eredin ne dura guère, car il se trouva bientôt confronté à un certain sorceleur de l'École du Loup, Geralt de Riv…


Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. La Dame du Lac, Chapitre 5.