Essi Daven

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Essi Daven
Identité
V.O.
Essi Daven
Surnom(s)
Petit-Œil
Espèce
Humaine
Apparence
Yeux
Bleu
Cheveux
Blond
Statut
Occupation(s)
Barde

Essi Daven est une barde talentueuse, amie et rivale professionnelle de Jaskier. Ce dernier l'a toujours traitée comme une sœur cadette et elle est très probablement la seule femme avec qui il n'a jamais cherché à coucher. Ses ballades sont rassemblées dans La Perle bleue. Certaines sont si émouvantes que Ciri verse des larmes en les lisant.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Essi Daven était vêtue d’une modeste robe bleue et ne pouvait pas avoir plus dix-huit ans. Elle était extrêmement fine. Ses cheveux, longs et volumineux, étaient de couleur or foncé. Appliquée à Essi Daven, l’expression « des yeux comme des étoiles » prenait tout son sens. Sur un mignon et sympathique petit visage que rien de particulier ne distinguait, brûlait et brillait en effet un œil bleu foncé, magnifique, énorme, hypnotique. Le second œil d’Essi Daven était la plupart du temps recouvert d’un bandeau doré lui tombant sur la joue, qu’elle faisait régulièrement glisser d’un mouvement de la tête ou en soufflant dessus : le second œil de Petit-Œil se dévoilait alors, révélant une similitude parfaite avec le premier. Elle porte une perle sertie dans une fleur d'argent aux pétales finement ciselés en guise de médaillon. [1]

Essi Daven dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Dans Une once d'abnégation[modifier | modifier le wikicode]

Essi fait la connaissance du sorceleur dans la ville portuaire de Bremervoord, capitale du petit royaume du duc Agloval. Les talents de Jaskier sont requis lors des fiançailles du fils d'un marchand et de la fille d'un capitaine de nef, et Essi y est déjà présente. Après un échange où Geralt se montre plutôt froid, peu désireux de faire l'objet d'une ballade de la poétesse, ils échangent un baiser, mais elle finit par le repousser. S'ensuit une discussion entre Geralt et Jaskier qui est persuadé que le sorceleur se complaît dans son rôle de "monstre" en marge de la société et qu'il voulait punir Essi de sa curiosité malsaine en la séduisant. Seulement, Geralt ne ressent rien pour Essi, hanté par le souvenir de Yennefer, et ne peut se résoudre à répondre à l'amour qu'elle lui avoue. Il lui offre une perle qu'elle porte dès lors en pendentif. Lorsqu'ils quittent Bremervoord, Jaskier, incapable de supporter la tension qui règne entre eux, leur conseille de coucher ensemble une fois pour toutes, ce qu'ils font. Le lendemain, ils se séparent ; Geralt et Essi ne se revoient jamais. Après sa brève romance avec Geralt, elle se sépare de lui et de Jaskier.

Après Une once d'abnégation[modifier | modifier le wikicode]

Quatre ans plus tard, elle meurt de la variole à Wyzima. Jaskier lui-même retrouva son corps et lui donna une sépulture décente en un endroit paisible, avec son luth et son pendentif. Jaskier composa une ballade fictive sur l'amour de Geralt et Essi, mais il ne la chanta jamais.[1]


Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

— Ce n’est que maintenant que tu le remarques ? C’est Essi Daven, dite Petit-Œil. Tu n’as jamais rencontré de femme troubadour ? Ah oui ! J’avais oublié que tu évitais les lieux où l’art fleurit. Petit-Œil est une poétesse et une chanteuse douée, mais non dénuée de certains défauts dont le sans-gêne, si je m’en fie à mes oreilles, n’est pas le moindre. Ce qu’elle chante actuellement n’est autre que ma propre ballade. Attends, elle va m’entendre, et si bien que son petit œil va en loucher.
— « Une once d'abnégation », dans la collection L'Épée de la Providence, page(s) 240

Plus de cinq cents personnes de différents états et professions, ainsi que le fiancé boutonneux et sa promise le mangeant du regard, écoutaient dans le recueillement et le silence la charmante ballade qu’une jeune fille, vêtue d’une modeste robe bleue et assise sur une estrade, chantait mélodieusement, accompagnée d’un luth appuyé contre le genou. La jeune fille ne pouvait pas avoir plus dix-huit ans.
Elle était extrêmement fine. Ses cheveux, longs et volumineux, étaient de couleur or foncé

— « Une once d'abnégation », dans la collection L'Épée de la Providence, page(s) ?

Surtout depuis qu’il voyageait avec Jaskier, Geralt considérait comme banale et réchauffée l’expression « des yeux comme des étoiles » que le troubadour usait à tort et à travers pour complimenter les jeunes filles. Appliquée à Essi Daven, l’expression prenait néanmoins tout son sens, même pour quelqu’un d’aussi peu ouvert à la poésie que l’était Geralt. Sur un mignon et sympathique petit visage que rien de particulier ne distinguait, brûlait et brillait en effet un œil bleu foncé, magnifique, énorme, hypnotique. Le second œil d’Essi Daven était la plupart du temps recouvert d’un bandeau doré lui tombant sur la joue, qu’elle faisait régulièrement glisser d’un mouvement de la tête ou en soufflant dessus : le second œil de Petit-Œil se dévoilait alors, révélant une similitude parfaite avec le premier.
— « Une once d'abnégation », dans la collection L'Épée de la Providence, page(s) 425



Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]