Faroe

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Îles

Faroe est une des îles de l'archipel de Skellige.


Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Des terrasses supérieures de la citadelle de Kaer Trolde, la principale forteresse d’Ard Skellig, on pouvait admirer quasiment tout l’archipel. Droit devant, au-delà du bras de mer, se trouvait l’île d’An Skellig, peu élevée et plate côté sud, escarpée et fendue par les fjords sur sa face nord, invisible. Loin sur la gauche, avec ses montagnes dont les sommets se noyaient dans les nuages, la verte et haute Spikeroog brisait les vagues qui venaient se jeter sur le relief déchiqueté de ses récifs. Sur la droite on distinguait les falaises escarpées de l’île d’Undvik qui grouillaient de mouettes, de pétrels, de cormorans et de fous de Bassan. Derrière Undvik on distinguait le cône boisé d’Hindarsfjall, les plus petits îlots de l’archipel. Et si l’on grimpait au sommet de l’une des tours de Kaer Trolde, si l’on regardait en direction du sud, on apercevait une île solitaire, l’île Faroe, séparée des autres, qui pointait hors de la surface de l’eau telle la crête d’un immense poisson.
La Tour de l'Hirondelle, page(s) ?


Faroe dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher 3: Wild Hunt[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[1][modifier | modifier le wikicode]

L'affleurement le plus méridional de l'archipel de Skellige est l'île sauvage et luxuriante de Faroe. C'est un point de passage obligé pour les voyageurs expérimentés qui ne craignent pas les régions inexplorées et la nature dans ce qu'elle a de plus violent. Pour autant, Faroe n'est pas inhabitée, mais ses paysages vierges et pleins de vie, plutôt que les villages humains, y sont la principale attraction.
La seule exception dans ce tableau, qui ravira les voyageurs en quête d'aventure, est le port d'Harviken, où réside le clan Dimun. Les plus chanceux s'y trouveront au moment où les guerriers du clan reviennent de leurs raids lointains pour se partager le butin de leurs pillages. Un banquet de plusieurs jours est alors organisé en l'honneur des guerriers, fournissant l'occasion rêvée de goûter aux différents plats locaux et d'observer les coutumes locales. Vous trouverez davantage de détails à ce sujet au chapitre "Fêtes et banquets".

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]