Feld-maréchal Duda

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Feld-maréchal Duda, par l'illustratrice Ekaterina Tambovceva

Feld-maréchal Duda était un perroquet qui appartenait à Zoltan Chivay. Les deux étaient inséparables et Feld-maréchal Duda accompagnait le nain partout, perché sur son épaule. Le vocabulaire du perroquet comprenait principalement des jurons. L'oiseau avait coûté au nain dix thalers.

Après la guerre, Zoltan vendit l'oiseau au gnome, Percival Schuttenbach. Après les guerres nilfgaardiennes, Percival ouvrit un atelier de bijouterie à Novigrad, où il se servit du perroquet comme annonce publicitaire vivante. En polonais, le cri du perroquet est décrit comme « Brrrylanty ! Brrrylanty ! » .

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Celui qui marchait en tête n’avait pas de bagages. Il portait à la ceinture une petite hachette, dans le dos une longue épée au fourreau emmailloté de peaux de chat zébrées, et sur l’épaule un perroquet vert, dont les plumes mouillées étaient hérissées. C’est ce nain-là qui les salua.
Le Baptême du Feu, page(s) ?

— Crrrrééééé… nom d’une piiiiipe ! s’écria le perroquet.
Aussitôt Zoltan Chivay gronda le volatile.
— Ferme ton clapet ! Pardon. Il est malin, cet oiseau d’outre-mer, mais il n’a aucun sens moral. Cet original m’a coûté dix thalers. Il a pour nom Feld-maréchal Duda. Et eux, c’est le reste de ma compagnie : Munro Bruys, Yazon Varda, Caleb Stratton, Figgis Merluzzo et Percival Schuttenbach.

Le Baptême du Feu, page(s) ?

— Je vous laisse Feld-maréchal. (Zoltan ôta le perroquet de son épaule et le donna à Figgis Merluzzo.) Ce volatile peut décider à brûle-pourpoint de lancer ses grossièretés à tue-tête et qui sait la tournure que ça peut prendre, par le diable. On y va.
Le Baptême du Feu, page(s) ?