Fregenal

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Fregenal
Identité
V.O.
Fregenal
Espèce
Humain
Statut
Occupation(s)
Druide

Fregenal était un druide du cercle de Mayena avant d'y être exclu.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Fregenal était de petite taille, chauve, énorme.[1]

Fregenal dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Avant La Route d'où l'on ne revient pas[modifier | modifier le wikicode]

Il y a onze ans, au moment où on l'a exclu du Cercle, Fregenal vola certaines pages des Livres Interdits et utilisa la Double croix d'Alzur et le Triangle dans le Triangle pour créer un Kochtcheï.[1]

Dans La Route d'où l'on ne revient pas[modifier | modifier le wikicode]


Avec une célérité insoupçonnable, le gros magicien se baissa et s’empara d’un fragment de pierre anguleux, il en frappa Visenna à l’arrière du crâne. La druidesse s’effondra sans une plainte, le visage contre le sol. Korin dégaina son épée, mais le magicien était d’une adresse incroyable. Il plongea à quatre pattes. En évitant la lame, il se faufila entre les jambes de Korin et lui fracassa le genou avec la pierre qu’il n’avait pas lâchée des mains. Korin hurla, s’écroula à terre ; la douleur le priva momentanément de souffle, puis il fut saisi d’une vague de nausée qui remonta de ses viscères jusqu’à la gorge. Agile comme un chat, Fregenal s’apprêtait déjà à frapper une seconde fois.[1]

Tel un boulet, l’oiseau bariolé piqua du ciel et vint effleurer le visage du gros magicien. Ce dernier fit un bond en agitant les bras et lâcha la pierre. Prenant appui sur un coude, Korin tendit son épée. Il manqua d’un cheveu le mollet de Fregenal qui fit volte-face et se précipita en direction du ravin de la Souris, sans cesser de hurler et de ricaner. Korin essaya de se redresser et de le poursuivre, mais un voile noir lui assombrit les yeux au moment de se lever. Il retomba en lançant une flopée d’injures à l’encontre du magicien.[1]

C'est alors que le Kochtcheï fit son entrée. De derrière un éboulis de roches, éloigné de quelque cent pas, apparurent des pattes d’araignée aux articulations griffues et arquées. Puis, un corps d’au moins six mètres de diamètre, velu, couleur de rouille terreuse, plat comme une assiette et couvert d’excroissances épineuses, surgit du tas de pierres avec un cliquetis. Quatre paires de pattes avançaient calmement, en traînant un buste en forme de bol à travers l’éboulis. Une cinquième paire, disproportionnée, beaucoup plus longue, était armée de pinces hérissées d’un rang de pointes acérées et de cornes. Fregenal éclata d’un rire halluciné. Celui-ci se répercuta en écho contre les parois du ravin, étouffant les pas de Mikoula qui arrivait subrepticement, une hache à la main. Fregenal l’aperçut quand il était déjà trop tard. Le fer de la hache vint se planter jusqu’à la tête dans son sacrum, un peu au-dessus des hanches. Le magicien s’écroula sur le sol avec un hurlement de douleur, tentant d’arracher le manche des mains du forgeron. Mikoula posa son pied sur le gros magicien, empoigna sa bardiche et lui assena un nouveau coup. La tête de Fregenal roula le long de la pente et s’immobilisa juste sous les roues d’un chariot cassé, son front venant se plaquer contre l’un des crânes qui jonchaient le sol.[1]


Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]