Hello there! We are conducting a survey to better understand the user experience in making a first edit. If you have ever made an edit on Gamepedia, please fill out the survey. Thank you!

Geoffrey Monck

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Geoffrey Monck était un puissant magicien et membre de l'union de Novigrad avec Jan Bekker et Giambattista. Il était égalenent l'un des membres originaux du Chapitre des Mages, et l'un des premiers humains à maîtriser la magie des anciennes races. Il est l'auteur de La Magie du Peuple ancien et co-auteur de Magie naturelle avec Ivo Richert.

Monck avait aussi amené un groupe d’enfants humains doués de capacités magiques innées à Loc Muinne dans le but de les entraîner. Selon les elfes Sages, les Sources devinrent des magiciens légendaires qui aidèrent les pionniers humains.


Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

On dit que le vieux Monck connaissait un moyen de contraindre les d'jinn, les génies de l'air, à le servir. Selon la rumeur, il en avait plus d'un. Il les aurait gardés dans des bonbonnes et utilisés au fur et à mesure de ses besoins, trois vœux par génie.
— « Le dernier vœu », dans la collection Le Dernier Vœu, page(s) 374

- Et cette scène collective ?
- Il s’agit de l’union de Novigrad. Bekker, Giambattista et Monck concluent un compromis avec les autorités, les prêtres et les druides. Une sorte de pacte de non-agression garantissant la séparation de la magie et de l’État. C’est d’un démodé terrible. Allons plus loin. Tiens, ici nous voyons Geoffrey Monck en route pour le mont Pontar, qui s’appelait encore à l’époque Aevon y Pont ar Gwennelen, « la rivière des Ponts d’albâtre ». Monck navigua jusqu’à Loc Muinne pour inciter les elfes qui y vivaient à accueillir la Source, un groupe d’enfants qui devaient être éduqués par des mages elfiques. Tu seras peut-être surpris d’apprendre que parmi ces enfants se trouvait un petit garçon qu’on appellera plus tard Gerhart d’Aelle. Tu viens de faire sa connaissance. Aujourd’hui, ce petit garçon est devenu grand et s’appelle Hen Gedymdeith.

Le Temps du Mépris, page(s) ?

- L’instant historique de la convocation du premier Chapitre et le décret des Lois. En partant de la gauche : Herbert Stammelford, Aurora Henson, Iyo Richert, Agnès de Glanville, Geoffrey Monck et Radmir de Tor Carnedd. Pour être franc, cet événement-là mériterait aussi d’être complété par un tableau de bataille. En effet, ceux qui ne voulaient pas reconnaître le Chapitre ni se soumettre aux Lois ont très vite été éliminés au cours d’une guerre brutale. Raffard le Blanc en tête. Mais cela, les traités historiques le passent sous silence afin de ne pas nuire à la beauté de la légende.
Le Temps du Mépris, page(s) ?


Notes[modifier | modifier le wikicode]

  • Il est mentionné dans The Witcher 2 par Carduin lorsque ce dernier discute de l'histoire de Loc Muinne avec Geralt.