Giselher

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Giselher
Identité
V.O.
Giselher
Espèce
Humain
Décès
9 septembre 1267
Apparence
Cheveux
Noir
Statut
Affiliation(s)
Rats
Famille
Conjoint(e-s)
Aenyeweddien

Giselher était le chef des Rats. Il était l'amant d'Aenyeweddien.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Giselher avant la saga[modifier | modifier le wikicode]

Giselher avait déserté l’armée. Vraisemblablement, il avait fait partie de l’armée d’un seigneur de Geso qui s’était allié aux insurgés d’Ebbing. Mais il n’en était pas certain. Giselher ne savait pas très bien jusqu’où l’avaient entraîné les recruteurs. Il était alors ivre mort. Quand il avait dégrisé et qu’à l’exercice il avait reçu de son sergent sa première dérouillée, il avait déguerpi. Au début il erra, solitaire, mais, quand les Nilfgaardiens pulvérisèrent la confédération insurrectionnelle, les bois se mirent à pulluler de fuyards et autres déserteurs. Ces derniers se réunirent vite en bandes. Giselher se joignit à l’une d’entre elles.[1]

La bande saccageait et brûlait les villages, attaquait les convois et les transports, s’enfuyait en groupes désordonnés devant les escadrons de la cavalerie nilfgaardienne. Au cours d’une de leurs fuites, dans une sombre forêt, la bande était tombée sur les Elfes des Forêts et avait été décimée, impuissante face à ces adversaires invisibles dont les flèches aux plumes grises volaient de tous côtés. L’une d’elles avait traversé l’humérus de Giselher et l’avait cloué à un arbre. Celle qui, au petit matin, avait ôté la flèche et pansé sa blessure se prénommait Aenyeweddien.[1]

Giselher dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Dans Le Temps du Mépris[modifier | modifier le wikicode]

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Giselher se retourna, ajusta son bandeau écarlate sur son front, et posa son regard sur Ciri. Son visage, son expression rappelait un peu celle de Kayleigh : le même rictus mauvais sur les lèvres, les mêmes yeux qui clignaient, les mêmes mâchoires maigres et saillantes. Il était pourtant plus âgé que le Rat aux cheveux clairs, l’ombre sur ses joues était la preuve qu’il se rasait déjà régulièrement.
Le Temps du Mépris, page(s) ?


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 Le Temps du Mépris, Chapitre 7