Graal

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
l'ermite

Le Graal paraît au moins une fois dans la Saga du Sorceleur, dans la nouvelle "Quelque chose s'achève, quelque chose commence", le jeune cavalier Galaad apparaît subitement dans la brume à la recheche du Saint Graal, mais est acceuilli comme un invité aux noces de Geralt et Yennefer.

Dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

La légende du Saint Graal est étudiée depuis des siècles. Les interprétations abondent. Parmi celles-ci, il y en a trois en particulier d'intérêt. La classique, la théorie du complot, et enfin l'approche philosophique ou mystique. Selon l'ermite, celles-ci sont décrites comme tel:

La théorie classique[modifier | modifier le wikicode]

Le Graal est une coupe, un objet magique puissant, dont la signification profonde ne peut être comprise même par les magiciens les plus sagaces.

Le calice est le remède contre toute maladie ou blessure et l'antidote contre tout poison. "Et la souffrance se transforme en énergie". Certains affirment qu'entre les mains d'un souverain juste, il peut guérir des pays entiers et protéger leurs habitants contre tous les dangers : créatures des ténèbres, désastres naturels et j'en passe.

Tous ceux qui boivent à cette coupe miraculeuse sont guéris, fortifiés et illuminés par la lumière de la Vérité.

La théorie du complot[modifier | modifier le wikicode]

Elle fut popularisée par Bronze Dan [1]. A l'origine, on retrouve une théorie alambiquée sur l'étymologie du mot Graal. Passées quelques pages confuses, on apprend que le Saint Graal dériverait des mots Sang-Réal, ce qui en Langue Ancienne signifie "sang sacré" royal.

Bronze Dan en conclut que le Graal désigne en fait les descendants du prophète Lebioda…

Ces descendants, versés dans les arts magiques, étaient protégés par une organisation clandestine avant qu'ils ne finissent par mélanger leur sang avec Aen Seidhe, Celui-Qui-Sait.

La théorie décrit ensuite le destin tumultueux et compliqué du Sang-Réal, mais l'auteur se perd dans ses propres arguments, se contredit… le tout finit dans une imprécision qui n'a plus rien de sacré.

L'approche philosophique ou mystique[modifier | modifier le wikicode]

Hmmm… La plus ésotérique. Le Graal est un concept, une représentation de l'idée de Dieu. La quête du Graal n'est rien d'autre qu'une quête de perfection.

Le Graal n'a ni forme ni volume. Il diffère selon les individus. Il peut s'agir d'un objet, d'une idée, d'une découverte. Ou encore de la recherche de la vérité sur soi-même.

Selon cette théorie, le but est la quête du Graal elle-même. Le résultat est sans importance.

Je sers la Dame et j'en sais plus long que vous ne le pensez. Je n'ignore pas que vous êtes revenu d'entre les morts, probablement à la recherche de quelque chose, mais ce ne sont pas mes affaires. Mais n'oubliez pas…

Au final, le Graal pourrait être complètement différent de ce à quoi vous vous attendiez.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Pour le cas de la théorie du complot, "Bronze Dan" se réfère sans doute à l'écrivain Dan Brown et son roman le Da Vinci Code , y compris les opinions pas très sympathique de l'ermite sur le style d'écriture