Hello there! We are conducting a survey to better understand the user experience in making a first edit. If you have ever made an edit on Gamepedia, please fill out the survey. Thank you!

Gui

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Dans « The Witcher 3: Wild Hunt »[modifier | modifier le wikicode]

Gui
Tw3 mistletoe.png
Ingrédient utilisé dans les potions alchimiques.
Détails
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Ingrédient alchimique
Source
Plante Plante commune
Prix de base
couronnes
Prix de vente
couronnes
Prix d'achat
5 couronnes
Poids
0 poids

Le gui est une plante dans The Witcher 3: Wild Hunt. Il peut être trouvé dans la nature et dans les cimetières. Il entre dans la composition de :

Dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Gui
Substances Mistletoe.png
La plante sacrée des druides
Détails
Type
Plante
Ingrédients
HydragenumSubstances Small Nigredo.png
Source
autels de Melitele
Prix d'achat
21 orin(s)
Prix de vente
4 orin(s)
ID
it_ingr_072

Le Gui ne pousse pas dans le jeu. Geralt peut seulement l'acheter chez le vieux druide ou l'obtenir après une offrande sur les autels de Melitele

Source[modifier | modifier le wikicode]

Localisation[modifier | modifier le wikicode]

  • Statue de Melitele dans l’Hôpital de Lebioda, après une offrande.
  • Statue de Melitele dans les marais, après une offrande.

Botanique[modifier | modifier le wikicode]

© BIUM Paris

Le gui

viscum PORT : est un sous-arbrisseau d'apparence d'une grosse boule vert jaunâtre de 50 cm à un mètre de diamètre. Il est fixé à son hôte par un suçoir primaire de forme conique. TIGE : vertes, de section cylindrique, mode de ramification dichotomique. Les ramifications successives conduisent à la forme de boule. FEUILLES : vertes tirant sur un vert jaunâtre, sont simples, arrondies, sans pétiole et disposées par paires opposées à l'extrémité des rameaux. Leur limbe, coriace, de 5 à 6 cm de long, est parcouru par cinq nervures parallèles. Le gui est une plante dioïque, avec donc des touffes à fleurs femelles et d'autres à fleurs mâles, et une floraison en mars et avril. FLEURS : sessiles, jaunâtres, sont groupées en petites inflorescences insérées au niveau des nœuds des tiges. Les fleurs mâles comportent quatre tépales qui portent les anthères sans filet. À la floraison, elles laissent apparaître le pollen sur leur face interne. Les fleurs femelles sont très particulières, elle comportent quatre tépales surmontant un ovaire infère soudé au réceptacle. FRUITS : donnés par les touffes femelles sont de fausses baies globuleuses de 8 à 10 mm de diamètre, d'un blanc vitreux, charnues et visqueuses. La pulpe est constituée de viscine, substance collante qui contribue à la fixation des graines sur les branches des plantes-hôtes. Les fruits mûrissent entre août et décembre et ne germent qu'au printemps suivant.

HISTOIRE

Le Gui : Les baies blanches du gui provoquent des troubles digestifs et cardio-vasculaires, occasionnellement mortels. Une dizaine de fruits se montrent déjà dangereux. Par contre, les parties vertes de la plante sont peu toxiques.