Join The Fan Lab, a private Fandom research community for users in the US and UK where you will be asked to share your opinions on all things gaming and entertainment! Click here to see if you qualify

Gui

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Dans « The Witcher 3: Wild Hunt »[modifier | modifier le wikicode]

Gui
Tw3 mistletoe.png
Ingrédient utilisé dans les potions alchimiques.
Détails
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Ingrédient alchimique
Source
Plante Plante commune
Prix de base
couronnes
Prix de vente
couronnes
Prix d'achat
5 couronnes
Poids
0 poids

Le gui est une plante dans The Witcher 3: Wild Hunt. Il peut être trouvé dans la nature et dans les cimetières. Il entre dans la composition de :

Dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Gui
Substances Mistletoe.png
La plante sacrée des druides
Détails
Type
Plante
Ingrédients
HydragenumSubstances Small Nigredo.png
Source
autels de Melitele
Prix d'achat
21 orin(s)
Prix de vente
4 orin(s)
ID
it_ingr_072

Le Gui ne pousse pas dans le jeu. Geralt peut seulement l'acheter chez le vieux druide ou l'obtenir après une offrande sur les autels de Melitele

Source[modifier | modifier le wikicode]

Localisation[modifier | modifier le wikicode]

  • Statue de Melitele dans l’Hôpital de Lebioda, après une offrande.
  • Statue de Melitele dans les marais, après une offrande.

Botanique[modifier | modifier le wikicode]

© BIUM Paris

Le gui

viscum PORT : est un sous-arbrisseau d'apparence d'une grosse boule vert jaunâtre de 50 cm à un mètre de diamètre. Il est fixé à son hôte par un suçoir primaire de forme conique. TIGE : vertes, de section cylindrique, mode de ramification dichotomique. Les ramifications successives conduisent à la forme de boule. FEUILLES : vertes tirant sur un vert jaunâtre, sont simples, arrondies, sans pétiole et disposées par paires opposées à l'extrémité des rameaux. Leur limbe, coriace, de 5 à 6 cm de long, est parcouru par cinq nervures parallèles. Le gui est une plante dioïque, avec donc des touffes à fleurs femelles et d'autres à fleurs mâles, et une floraison en mars et avril. FLEURS : sessiles, jaunâtres, sont groupées en petites inflorescences insérées au niveau des nœuds des tiges. Les fleurs mâles comportent quatre tépales qui portent les anthères sans filet. À la floraison, elles laissent apparaître le pollen sur leur face interne. Les fleurs femelles sont très particulières, elle comportent quatre tépales surmontant un ovaire infère soudé au réceptacle. FRUITS : donnés par les touffes femelles sont de fausses baies globuleuses de 8 à 10 mm de diamètre, d'un blanc vitreux, charnues et visqueuses. La pulpe est constituée de viscine, substance collante qui contribue à la fixation des graines sur les branches des plantes-hôtes. Les fruits mûrissent entre août et décembre et ne germent qu'au printemps suivant.

HISTOIRE

Le Gui : Les baies blanches du gui provoquent des troubles digestifs et cardio-vasculaires, occasionnellement mortels. Une dizaine de fruits se montrent déjà dangereux. Par contre, les parties vertes de la plante sont peu toxiques.