Hello there! We are conducting a survey to better understand the user experience in making a first edit. If you have ever made an edit on Gamepedia, please fill out the survey. Thank you!

Histoire du gwynt

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Histoire du gwynt
Tw3 book brown.png
Lire pour en savoir plus.
Détails
Inventaire/
emplacement
Livres
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Livre
Source
Butin / Achat
Prix de base
10 couronnes
Prix de vente
2 – 3 couronnes
Prix d'achat
24 couronnes
Poids
0 poids

This book can be purchased from the Camerlingue ducal. Other copies of this book can be found in the following locations:

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Pour beaucoup, le gwynt est un jeu de cartes divertissant. Pour d'autres, c'est un noble passe-temps. Et pour certains, c'est une addiction handicapante, qui dévore leur argent et occupe tout leur temps. Dans cette dernière catégorie, on trouve essentiellement des nains, les inventeurs du jeu et ses plus fervents adeptes. Leur dévotion s'étend aux articles du gwynt, notamment ses cartes, qu'ils fabriquent avec soin et compétence. En fait, les cartes peintes par les maîtres nains sont souvent considérées comme des œuvres d'art miniatures. Par le passé, ils consacraient autant d'attention à tailler les gourdins que les joueurs gardaient à côté d'eux pour se fracasser le crâne en cas de désaccord. Lorsque le nombre de bagarres se réduisit, l'usage des gourdins se fit plus rare, les armes devinrent plus une menace implicite, puis finirent par disparaître presque complètement.

Aujourd'hui, on trouve des joueurs de gwynt presque partout, de l'archipel de Skellige (où le jeu a été introduit par le druide Sac-à-souris) jusqu'aux royaumes du Nord et à l'empire du Nilfgaard.

Au gwynt, les cartes servent à simuler le combat de deux armées. Le plateau de jeu est divisé en deux parties, chacune coupée par trois lignes. Au plus près du centre sont jouées les unités de combat rapproché. Derrière elles viennent les archers et les autres unités de combat à distance, puis plus loin les machines et les créatures de siège. Chacun des deux joueurs dispose d'un jeu composé d'un minimum de 22 cartes d'unités, d'un maximum de 10 cartes spéciales et d'une carte de chef. Le joueur qui gagne à pile ou face (à l'origine, c'était le nain dont la femme avait la plus longue barbe) ouvre la partie. Chaque joueur tire 10 cartes au hasard dans son jeu, puis peut en échanger 2 avant de commencer à poser ses cartes. Le joueur qui a joué les cartes totalisant la plus forte valeur remporte la manche. Le premier à remporter deux manches gagne la partie, qui se compose donc d'un maximum de 3 manches. Les joueurs doivent convenir avant la partie du prix du vainqueur. Il s'agira le plus souvent d'une somme d'argent ou d'une carte rare.

Les cartes d'unités, qui composent le plus gros de l'armée des joueurs, se classent en trois catégories :
- unités de combat rapproché,
- unités de combat à distance,
- unités de siège.

Chacune de ces cartes a une valeur de force et peut posséder en plus des capacités spéciales.

Il y a également des cartes spéciales sans valeur de force, mais influençant autrement le déroulement de la partie.

Les cartes d'unités représentant des héros célèbres ont non seulement une valeur de force élevée, mais ont aussi l'avantage d'ignorer les effets de toutes les cartes spéciales. Ce sont les cartes de gwynt les plus rares et les plus convoitées. Il faut le plus souvent les gagner face à de grands joueurs ou les acheter à prix d'or à des collectionneurs.

Les cartes du gwynt classique sont réparties en quatre factions :
- Royaumes du Nord, chef : Foltest
- Empire du Nilfgaard, chef : Emhyr var Emreis
- Monstres, chef : Eredin Bréacc Glas
- Scoia'tael, chef : Francesca Findabair.