Hubert Rejk

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Hubert Rejk
Identité
V.O.
Hubert Rejk
Espèce
Vampire supérieur
Statut
Profession(s)/
occupation(s)
Médecin légiste

Hubert Rejk est le médecin légiste de la morgue de Novigrad.

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

La vague de meurtres à caractère religieux et racial qui endeuilla Novigrad au printemps 1272 coïncida avec l'exercice de médecin légiste d'Hubert Rejk à la morgue de la ville. Logiquement débordé, il subit en outre le harcèlement de son détestable supérieur, le révérend Nathaniel. Rien d'étonnant, en conséquence, à ce que le premier contact avec Geralt fût placé sous le signe du sarcasme et de la mauvaise humeur. Par ailleurs, il apparut clairement qu'un lourd passif existait entre Rejk et Joachim von Gratz, ce qui n'assouplit en rien l'atmosphère déjà... rigide qui régnait à la morgue. Nonobstant, une fois connue la raison de la visite impromptue de Geralt, Hubert assura que le sorceleur et Joachim pouvaient compter sur son concours.
Il s'avéra qu'Hubert avait autrefois été le professeur et mentor de von Gratz. Cela étant quand l'engagement de von Gratz dans le mouvement estudiantin avait viré au bain de sang. Hubert s'était senti contraint de dénoncer son pupille afin d'éviter une escalade de la violence.
Hubert se proposa d'aider le sorceleur à autopsier la dernière victime en date du tueur en série, ce qui permit d'obtenir de précieux indices.

Si Geralt démasque le tueur:

N'eût été la perspicacité du sorceleur, Rejk aurait pu réussir à faire porter le chapeau à autrui. Si Geralt avait déjà compris que Rejk était le véritable assassin, il fut choqué en apprenant qu'il s'agissait d'un puissant vampire. Heureusement, Geralt jouissait d'une expérience considérable dans le combat de créatures de cet acabit. Il tua la bête et mit un terme à sa croisade morale d'une logique discutable.

Si Geralt ne démasque pas le tueur:

Quand il s'avéra que Rejk était l'auteur des meurtres depuis le début, Geralt ne put que maudire son manque de perspicacité. Il était trop tard pour réparer les erreurs commises. Le fanatique dépravé échappa à la justice et poursuivit ailleurs sa croisade délirante.