Humains en batterie / élevés en plein air

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Humains en batterie / élevés en plein air
Tw3 questitem q702 cage breeding humans.png
Deuxième parti d'un traité intitulé "Élevage et soins des humains".
Détails
Inventaire/
emplacement
Livres
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Autre
Source
Pillé inside the Ruines de Tesham Mutna.
Prix de base
couronnes
Poids
0 poids

Quête associée[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

(…) Au cours des dernières décennies, beaucoup d'entre nous ont conclu que la façon la plus efficace d'obtenir du sang humain de bonne qualité n'était pas de chasser des individus, mais de mettre en place un élevage contrôlé et systématique. L'élevage de troupeaux humains offre des avantages évidents, comme la possibilité de contrôler ce que mange le bétail ou encore de choisir les individus à croiser pour obtenir des enfants avec la meilleure hémoglobine possible, mais l'autre avantage est que les humains domestiqués et maintenus en captivité, plutôt que dans leur habitat naturel (villages ou villes), deviennent moins agressifs et posent donc moins de problèmes.

Concernant l'élevage des humains, il existe différentes écoles, parmi lesquelles deux semblent s'être imposées récemment : l'école de l'élevage en batterie et celle de l'élevage en plein air. Cette thèse décrit en détail les avantages et les inconvénients de chacune, ainsi que les méthodes qui leur sont propres. En guise d'introduction, il me semble opportun de mentionner les différences entre ces deux types d'élevage.

L'élevage d'humains en batterie (décrit très précisément et en détail dans le livre Élevage et soins des humains) consiste à placer plusieurs individus mâles et femelles dans un espace clos et restreint, avec un accès permanent à de l'air, de l'eau et de la nourriture. Cette forme d'élevage se différencie de celle en plein air dans la mesure où le bétail n'est pas autorisé à quitter la zone d'élevage et reste enfermé toute sa vie.

L'élevage en plein air, en revanche, implique de laisser le bétail dans son habitat naturel ou de créer un habitat proche (voir le chapitre "Villages humains : création et développement d'un troupeau" pour en savoir plus sur la création de villages), puis de rendre le troupeau dépendant physiquement ou psychologiquement de son propriétaire. La méthode la plus efficace pour rendre un individu humain dépendant est de garantir sa sécurité et de lui assurer un accès permanent à de la nourriture de qualité. Il faut ajouter qu'un humain ayant confiance en son propriétaire n'éprouve pas de peur et ne se défend pas quand on lui suce le sang, ce qui limite la production de noradrénaline et de cortisol, qui détériorent le goût du sang. Par ailleurs, il peut arriver qu'un humain domestiqué élevé en plein air éprouve un certain plaisir quand son propriétaire boit son sang (ceci sera certainement associé à une tension sexuelle), ce qui intensifie le goût du sang.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]