Ildiko Breckl

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
Ildiko Breckl
Identité
V.O.
Ildiko Breckl
Espèce
Humaine
Apparence
Yeux
Bleu
Cheveux
Blond
Statut
Titre(s)
Reine de Kerack
Famille
Conjoint(e-s)
Viraxas de Kerack

Ildiko Breckl était l'épouse de Viraxas, roi de Kerack.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Ildiko Breckl était une jeune femme aux cheveux blonds et aux yeux bleus, toute menue, portant un voile sur le visage et une robe d'une blancheur immaculée. Elle était couverte de diamants, à la façon des nouveaux riches, pourrait-on dire, à l’excès, dirait-on, et sans goût, ajouterait-on. Tout comme le roi, Belohun, un manteau d'hermine couvrait ses épaules.[1].

Ildiko Breckl dans la saga[modifier | modifier le wikicode]

Avant La Saison des Orages[modifier | modifier le wikicode]

À un moment donné, Ildiko fut renvoyée d'Aretuza en troisième année pour un menu vol. Bien qu'elle ne soit pas devenue magicienne, elle s'en sortit apparemment bien dans la vie, puisqu'elle se retrouva la fiancé de Belohun, roi de Kerack. Elle lui fit croire qu'elle avait dix-sept ans alors qu'en réalité elle en avait vingt-cinq bien tassés. [1]

Dans La Saison des Orages[modifier | modifier le wikicode]

Mais les mensonges d'Ildiko Breckl ne s'arrêtaient pas là. En réalité elle était en couple avec le fils ainé de Belohun, le prince Viraxas. Le jour du mariage Ildiko utilisa ses pouvoirs magiques pour assassiner par étouffement le roi Belohun avec un collier magique, ce qui fit croire à une simple mort naturelle du vieux roi. Peu après le prince Viraxas s'est emparé du pouvoir et a déclaré vouloir épouser la promise de son père en vertu d'une ancienne coutume ancestrale... qui n'avait de fait jamais existé.

Une fois devenue reine, Ildiko Breckl a poussé Viraxas à sortir un édit qui interdisait toute pratique de la magie sur le territoire de son royaume. Cette mesure était une vengeance envers les magiciennes en général et Lytta Neyd en particulier qui n'eut d'autre choix que de quitter Kerack pour toujours.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

À son côté marchait une blondinette toute menue, un voile sur le visage, qui ne pouvait être que l’élue du roi, son épouse et la reine dans un avenir tout à fait proche. La blondinette portait une robe d’une blancheur immaculée, et elle était couverte de diamants, à la façon des nouveaux riches, pourrait-on dire, à l’excès, dirait-on, et sans goût, ajouterait-on. Tout comme le roi, un manteau d’hermine couvrait ses épaules, soutenu à l’arrière par des pages.
La Saison des orages, page(s) ?

Geralt aperçut de grands yeux bleus. Il vit le moment où ces yeux rencontrèrent soudain Lytta Neyd au milieu de la foule. Et où ils s’enflammèrent de haine. Une haine parfaitement claire, nette, distillée.
La Saison des orages, page(s) ?


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 La Saison des Orages, Chapitre 18.