Jakub Fenn

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Jakub Fenn
Identité
V.O.
Jakub Fenn
Espèce
Humain
Décès
01 juillet 1267
Dorian, Royaume de Temeria

Jakub Fenn et son associé Codringher formaient le célèbre duo d'« avocats » du cabinet de Codringher et Fenn à Dorian.

Apparence et caractère[modifier | modifier le wikicode]

Jakub Fenn était un homme atteint de nanisme[1] à la tête énorme – sans cou – plantée directement sur des épaules disproportionnément étroites. Il n’avait plus de jambes. [2]

Jakub Fenn dans la Saga[modifier | modifier le wikicode]

Dans Le Temps du Mépris[modifier | modifier le wikicode]

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

La pièce voûtée, pas très haute, était encombrée jusqu’au plafond de planches et d’étagères sur lesquelles trônaient des multitudes de livres. Soudain, un grincement retentit. Un instant plus tard, un véhicule bizarroïde, un fauteuil surélevé, équipé de roues, fit son apparition. Sur ce fauteuil était assis un nain à la tête énorme – sans cou – plantée directement sur des épaules disproportionnément étroites. Le nain n’avait plus de jambes.
— Laissez-moi faire les présentations, dit Codringher. Jakub Fenn, légiste érudit, mon associé et collaborateur inestimable. Et voici notre invité et client…

Le Temps du Mépris, page(s) 33

Ils suivirent le fauteuil grinçant dans le labyrinthe des étagères qui ployaient sous le poids des livres – ceux-ci n’auraient d’ailleurs pas dépareillé dans la bibliothèque universitaire d’Oxenfurt. D’après l’estimation de Geralt, les incunables avaient dû être collectionnés par plusieurs générations de Codringher et de Fenn. Il était content de la preuve de confiance qu’on lui avait témoignée, et se réjouissait de pouvoir enfin rencontrer Fenn. Il ne doutait pas toutefois que le personnage, bien que réel à cent pour cent, soit aussi en partie mythique. Indubitablement, le Fenn mythique, l’alter ego de Codringher, avait été souvent vu sur le terrain, alors que le légiste érudit cloué dans son fauteuil n’avait vraisemblablement jamais quitté le bâtiment.
Le Temps du Mépris, page(s) ?


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. En polonais, il est décrit comme « Karzeł », un homme humain atteint de nanisme, au lieu de « Krasnolud », la race naine.
  2. Le Temps du Mépris, Chapitre 1.