Hello there! We are conducting a survey to better understand the user experience in making a first edit. If you have ever made an edit on Gamepedia, please fill out the survey. Thank you!

Jan Bekker

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Jan Bekker était un magicien et probablement le premier humain qui a maîtriser la magie des anciennes races. Il a sujeté la "Force" à sa volonté accordant ainsi aux humains une arme puissante dans leurs nombreux combats à venir. Il était membre de l'union de Novigrad avec Geoffrey Monck et Giambattista, un des membres originaux du Chapitre des Mages.

Sous la plume de Sapkowski[modifier | modifier le wikicode]

Ciri vint à bout des Dialogues sur la nature de la magie de Stammelford, de l’Empire des éléments de Giambattista, de la Magie naturelle de Richert et Monck. Elle feuilleta également – faute d’être parvenue à les lire en entier – des œuvres comme le Monde invisible de Jan Bekker ou encore le Mystère des mystères d’Agnès de Glanville. Elle consulta aussi un exemplaire antédiluvien et jauni du Codex de Mirthe, le Ard Aercane et même le célèbre et terrible Dhu Dwimmermorc, rempli d’effrayantes gravures.
Le Sang des Elfes, page(s) ?

- Et cette scène collective ?
- Il s’agit de l’union de Novigrad. Bekker, Giambattista et Monck concluent un compromis avec les autorités, les prêtres et les druides. Une sorte de pacte de non-agression garantissant la séparation de la magie et de l’État. C’est d’un démodé terrible. Allons plus loin. Tiens, ici nous voyons Geoffrey Monck en route pour le mont Pontar, qui s’appelait encore à l’époque Aevon y Pont ar Gwennelen, « la rivière des Ponts d’albâtre ». Monck navigua jusqu’à Loc Muinne pour inciter les elfes qui y vivaient à accueillir la Source, un groupe d’enfants qui devaient être éduqués par des mages elfiques. Tu seras peut-être surpris d’apprendre que parmi ces enfants se trouvait un petit garçon qu’on appellera plus tard Gerhart d’Aelle. Tu viens de faire sa connaissance. Aujourd’hui, ce petit garçon est devenu grand et s’appelle Hen Gedymdeith.

Le Temps du Mépris, page(s) ?

— T’es-tu déjà interrogé sur ce qui s’était passé lorsque Bekker contraignit l’eau à jaillir du rocher ? En termes très simples : Bekker dompta le Pouvoir. Il imposa à l’élément la soumission. Il avait assujetti la Nature, il en était devenu le maître…
Le Temps du Mépris, page(s) ?

Là-bas dans la salle du banquet, Jan Bekker, qui fut l’eau jaillissant de la roche, est présent. Dire que Jan Bekker est mort, c’est comme si l’on affirmait que l’eau n’est plus. Regarde cette toile.
Le Temps du Mépris, page(s) ?

— Les magiciens, effectivement, sont capables de beaucoup de choses, rétorqua-t-il. Ils régissent le climat depuis toujours, depuis le Premier débarquement de Jan Bekker, qui n’a dû son salut, paraît-il, qu’à ses seuls sortilèges.
La Saison des orages, page(s) ?