Joachim von Gratz

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Joachim von Gratz
Taille
290px
Statut
Titre(s)
Chef de conférence à l'académie d'Oxenfurt (Anciennement)
Chirurgien-chef
Profession(s)/
occupation(s)
Médecin

Joachim von Gratz est le Chirurgien-chef de l'hôpital de Vilmerius et un ancien Chef de conférence à l'académie d'Oxenfurt .

Background[modifier | modifier le wikicode]

Joachim von Gratz avait autrefois été l'étudient de Hubert Rejk à l'académie d'Oxenfurt. Cela étant quand l'engagement de von Gratz dans le mouvement estudiantin avait viré au bain de sang. Hubert s'était senti contraint de dénoncer son pupille afin d'éviter une escalade de la violence.

Implication[modifier | modifier le wikicode]

Dans « The Witcher 3: Wild Hunt »[modifier | modifier le wikicode]

The Witcher 3 
Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.
Cliquez ici pour visualiser.

Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.

Cliquez ici pour visualiser.[modifier le wikicode]

Entrée de Journal

Nous fîmes la connaissance de Joachim von Gratz, chirurgien en chef à l'hôpital de Vilmerius dans d'effroyables circonstances. Ma chère Priscilla avait subi une agression, et il s'occupait d'elle. Choqué comme je l'étais alors, j'admets n'avoir gardé qu'un vague souvenir de cette première entrevue: docteur à la tête froide, il paraissait en savoir long sur les meurtres précédents et se proposa de contribuer à l'enquête.
Visiblement, le praticien n'était pas étranger à la violence puisqu'il arborait une impressionnante cicatrice digne d'un vétéran de Brenna.
Geralt remarqua en outre que von Gratz paraissait très à son aise dès qu'il s'agissait de circuler dans les égouts et de tuer les monstres qui y vivaient.
Il apparut très clairement que Joachim von Gratz s'entendait mal avec le légiste de la ville, Hubert Rejk, quand celui-ci croisa à l'improviste Geralt et le chirurgien à la morgue.
Il apparut très clairement que Joachim von Gratz s'entendait mal avec le légiste de la ville, Hubert Rejk, quand celui-ci croisa à l'improviste Geralt et le chirurgien à la morgue. Questionné sur les raisons de cette inimité, von Gratz expliqua que, trente ans plus tôt, Hubert l'avait dénoncé aux autorités pour ses activités politiques.
Le légiste confirma les allégations de son ancien étudient, apportant toutefois un précision d'importance: ladite dénonciation avait eu lieu suite aux victimes occasionnées par l'activisme de von Gratz.
En définitive, von Gratz fut rayé de la liste des suspects, mais tout comme Geralt, il dut admettre son impuissance à se montrer plus fin que le tueur psychopathe.