Journal de Dearhenna

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher


"Journal de Dearhenna"
Détails
Alliance
Iorveth
Chapitre(s)
Chapitre III
Lieu(x)
Loc Muinne
Source
Lancement automatique après avoir terminé Les secrets de Loc Muinne
Récompense
0 orins / 0 XP
Reliée
Les secrets de Loc Muinne
Un grimoire très rare

Cette quête est lancée automatiquement après avoir terminé la quête « Les secrets de Loc Muinne » si vous aviez demander d'utiliser le prototype de mégascope une fois, ou si vous avez refusé de le rendre.

Guide[modifier | modifier le wikicode]

Pour terminer cette quête, vous devez trouver les cinq (ou quatre, si vous ne voulez pas tuer Adalbert) volumes de notes de Dearhenna. Les volumes sont tous dans la même pièce où la quête commence, rendant la tâche rapide et bien facile.

Fouillez tout simplement bien la pièce pour les notes de Dearhenna.

Les Notes de Dearhenna IV se trouvent dans les restes d'Adalbert s'il est tué mais ne sont pas necéssaires pour terminer cette quête si vous choisissez de ne pas vous battre avec lui ni de le tuer. Cependant, si vous ne le tuez pas, la quête Un grimoire très rare ne sera plus disponible.

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Geralt découvrit de multiples extraits du journal de Dearhenna dans les caves de Loc Muinne. Dans l'un d'entre eux, le mage évoquait un grimoire qu'il avait rédigé. Étant donné le génie de l'auteur, cet ouvrage d'érudit devait être extrêmement précieux. Inutile de préciser qu'il valait mieux être aux aguets. Et c'est ce que fit Geralt.
Si Geralt demande d'utiliser l'appareil une fois à la fin de « Les secrets de Loc Muinne » :
Geralt découvrit de multiples extraits du journal de Dearhenna dans les caves de Loc Muinne. Dans l'un d'entre eux, le mage évoquait un grimoire qu'il avait rédigé. Étant donné le génie de l'auteur, cet ouvrage d'érudit devait être extrêmement précieux. Inutile de préciser qu'il valait mieux être aux aguets. Mais Cynthia eut la même idée. La magicienne, qui se montra également plus inventive que notre héros, lui coupa l'herbe sous le pied. Et l'œuvre de Dearhenna tomba entre les mains de la Nilfgaardienne.
Si Geralt refuse de rendre l'appareil à la fin de « Les secrets de Loc Muinne » :
Les extraits du journal découvert par Geralt indiquaient que Dearhenna n'était pas motivé par le passé de Loc Muinne en soi, mais par la race des Vrans qui avait bâti la cité et par le mystère de leur disparition. Le sorceleur s'aperçut rapidement que les Nilfgaardiens étaient motivés par la même chose et non par une soi-disant passion pour l'histoire. En effet, ce qui avait exterminé les Vrans pouvait très bien être utilisé comme arme par l'Empereur. Croyant Emhyr capable d'un génocide, le sorceleur devint méfiant.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]