Journal de sire Christophe Dugarry

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher


Journal de sire Christophe Dugarry
Tw3 book brown.png
Contient des informations utiles.
Détails
Inventaire/
emplacement
Autres objets
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Livre
Source
Cadavre dans la hutte dans l'Oliveraie.
Prix de base
couronnes
Poids
0 poids

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Ma chère Sophie a un amant. Je ne vais point déchirer ma tenue, maudire les dieux ou jurer vengeance. Ma Sophie déborde de tant de vie et d'énergie qu'il était inévitable que quelqu'un d'autre en profite. À présent, il m'appartient de couper ces débordements, de vaincre mon rival et d'ériger des murs qui, je l'espère, suffiront à combler sa vitalité et nous offrir à tous les deux une vie d'exubérance mutuelle… Je lui ai déjà pardonné. À présent, il ne me reste plus qu'à rencontrer son galant et à le chasser de notre vie.

Hier, j'ai suivi Sophie. Ils se retrouvent à l'oliveraie, comme c'est romantique. Quand ils se sont rejoints… des oiseaux ont survolé les arbres. Une volée tout entière, qui pépiait et gazouillait. Comme pour célébrer la joie des amants… et se moquer cruellement de moi… Quel symbole.

Je vois que cette romance épuise ma chère épouse. Depuis qu'elle voit ce… cet homme, elle est devenue anémique, d'une pâleur constante. La nuit, elle erre sans but dans la maison, aveugle à tout. Elle qui était si pleine d'entrain, si rayonnante, se montre à présent amorphe, apathique, résignée. Je dois prendre mon courage à deux mains et mettre fin à leur relation au plus tôt.

Moi, Christophe Dugarry, exècre la violence. Je résoudrai le problème de fidélité de façon pragmatique. J'ai préparé un sac rempli de florins nilfgaardiens, un sac si lourd que j'ai peine à le soulever. J'attendrai le retour de ma Sophie de l'oliveraie, puis je l'attraperai… et je lui ferai une offre qu'il ne pourra point refuser. Saint Lebioda, donne-moi la force !