L'esprit de l'arbre

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
{{{rubrique}}}
L'Esprit de l'Arbre
Identité
V.O.
Duch Zaklęty w Drzewo
Surnom(s)
La Mère, Celle qui sait, la Dame de la forêt
Espèce
Moires
Statut
Occupation(s)
Druide (Autrefois)
Famille
Enfant(s)
Ambroisie, Fuselle et Soupir

L'Esprit de l'Arbre est la mère d'Ambroisie, Fuselle et Soupir.

L'Esprit de l'Arbre dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Avant The Witcher 3: Wild Hunt[modifier | modifier le wikicode]

À l'origine, on dit qu'elles étaient quatre. La Mère, Celle qui sait, la Dame de la forêt, arriva en ce pays depuis une terre lointaine. Souffrant de solitude, elle façonna trois filles de terre et d'eau. À cette époque fort reculée, la Mère régnait seule sur Velen. Ses filles lui rapportaient les doléances de son peuple et agissaient en son nom. Chaque printemps, au cours d'une nuit spéciale, offrandes et sacrifices étaient faits en son nom. Hélas, au fil des siècles, la Dame de la forêt sombra peu à peu dans la folie, entraînant avec elle toute la région. Les hommes délaissèrent leur foyer et s'enfuirent dans les marais, où ils se mirent à vivre comme des bêtes.[1]

Velen était à feu et à sang. Les trois filles, voyant leur pays au bord de la destruction, décidèrent, pour le sauver, de prendre une mesure radicale : le printemps venu, lors de la nuit des sacrifices, elles assassinèrent leur Mère et l'enterrèrent dans les marais. Son sang imprégna les racines du chêne poussant au sommet d'Ard Cerbin, et l'arbre porte depuis des fruits savoureux et nourrissants. L'âme immortelle de la Dame, trop attachée à sa terre, refusa de la quitter et les trois sœurs l'emprisonnèrent alors sous la Colline dolente, où elle est encore enfermée à ce jour.[1]

Dans The Witcher 3: Wild Hunt[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

La Colline dolente : si le monde était conforme à ce qu'il devrait être, le nom désignerait un réseau d'alcôves secrètes, propices aux amants se susurrant de pieux mensonges. Au lieu de quoi il désignait un lieu de terreur et de danger où les bêtes sauvages, poussées par quelque puissance occulte, avaient tué maints résidents de Culterrier. Ayant accepté de mener l'enquête, Geralt découvrit bientôt que les animaux étaient contrôlés par un esprit prisonnier d'un arbre, au sommet de la colline. S'exprimant avec une voix de femme, l'esprit affirma avoir naguère été une druidesse chargée de veiller sur le bosquet de Velen, jusqu'à ce que les Moires l'assassinent et l'emprisonnent dans cet arbre. Les forces de la nature qu'elle servait autrefois la protégeaient désormais des menées de ces sœurs démoniaques. Les malheureux autochtones n'étaient que des victimes collatérales : l'esprit l'affirmait, le courroux de la nature ne fait pas le distinguo entre innocents et malfaisants. L'esprit supplia Geralt de lever la malédiction. En échange de quoi il promit de sauver les orphelins de la clairière du marais, promis sans cela à une mort certaine aux mains des Moires.

Si Geralt fait confiance à L'Esprit de l'Arbre :

Convaincu par ces chuchotis, Geralt suivit les instructions de l'esprit et leva la malédiction, transférant l'esprit de la druidesse dans le corps d'une jument noire. Ainsi fut libéré l'esprit, ce qui mit un terme aux exactions de la Colline dolente.

Si Geralt ne fait pas confiance à L'Esprit de l'Arbre :

Hélas, trop de sang innocent avait été versé sur la Colline dolente. Geralt refusa de croire l'esprit et détruisit son cœur maudit. Ce faisant, il lui fit quitter ce monde à jamais.


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]