L'odeur de l'encens

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

L'odeur de l'encens est une quête secondaire optionnelle dans The Witcher 2: Assassins of Kings.

Guide[modifier | modifier le wikicode]

Cette quête débute en rencontrant Vencel Pugg, sur les docks de Flotsam. L'alchimiste souhaite obtenir la formule d'un certain encens, vendu par un commerçant non loin de là. Geralt accepte de lui récupérer cette formule, et se dirige vers l'échoppe d'encens. Sur le chemin, Geralt rencontre des voisins mécontents qui veulent à tout prix faire fermer ce magasin (ainsi débute la quête La boutique de rêve).

Une fois à l'échoppe de Vilmos Bartok, Geralt peut le convaincre de lui donner la vraie formule, ou accepter celle d'un autre produit relativement proche, pour essayer de berner Vencel Pugg.

Une fois de retour vers l'alchimiste, que la formule soit la bonne ou non, ce dernier vous annonce qu'il doit la tester dans son laboratoire, afin de s'assurer de son authenticité. A ce point, vous pouvez décider de ne pas lui donner la formule, auquel cas l'alchimiste s'en va furieux... et vous tendra un piège plus tard dans la forêt. La quête sera marquée comme échouée au début du Chapitre II.

Si Geralt accepte, Vilmos l'attendra à la sortie de Flotsam à côté du marché. Une fois rejoint, ce dernier insiste pour bander les yeux de Geralt, afin de garder secret l'emplacement de son laboratoire. Quel que soit votre choix, cela n'influencera pas sur la suite de la quête, mais accepter d'y aller les yeux bandés permet de se retrouver directement dans le repaire, au lieu de devoir y aller à pieds.

Si la formule est la bonne, l'alchimiste lui donne la récompense promise et la quête est considérée comme terminée. Vous pouvez choisir d'en rester là, où de dire que vous vous souvenez de ce qui s'est passé à Wyzima avec la Salamandre... et tuer Vencel Pugg et ses gardes.

Si la formule n'est pas la bonne, l'alchimiste ordonne à ses gardes de tuer Geralt.

Finalement, si vous êtes arrivé les yeux bandés et avez décidé de tuer l'alchimiste, vous avez deux possibilités pour quitter le laboratoire : par l'entrée de la grotte ou par bateau. Si vous choisissez le bateau, vous aurez la possibilité de le réutiliser plus tard pour revenir au laboratoire. En passant par l'entrée, vous ne pourrez plus utiliser le bateau, mais pourrez toujours revenir... à pieds.

Quête liée[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Vous aimez l'odeur de l'encens ? Alors écoutez. Sur le port, Geralt fit la connaissance d'un érudit. L'homme prétendait qu'un commerçant du coin vendait de l'encens toxique. Malheureusement, sans la recette de cet encens, il lui était impossible de prouver ce qu'il avançait. Geralt promit de la lui procurer pour une belle poignée d'orins.
Si Geralt obtient la vraie formule :
Croyez-vous qu'il lui fut difficile de dénicher cette recette ? Que nenni. Bientôt, Geralt revenait voir l'érudit avec l'information.
Si Geralt présente une fausse recette :
Geralt obtint une recette, bien sûr. Celle d'un encens à la composition très similaire. Le sorceleur se dit que l'érudit n'y verrait que du feu.
Si Geralt ne donne pas la recette à l'érudit :
Geralt trouva la recette, mais avant de l'apporter à l'érudit, il changea d'avis. Le savant ne prit pas très bien la nouvelle. Alors qu'il tournait les talons, un menaçant "nous nous reverrons" résonna dans les oreilles du sorceleur.
Un bon érudit ne prend jamais rien pour argent comptant. Après que le sorceleur lui eut remis la recette, l'érudit du port voulut tester l'authenticité de la formule dans son atelier et il convint avec le sorceleur d'un rendez-vous près du marché.
Si Geralt ne permet pas de se faire bander les yeux :
Geralt rit à l'idée d'avoir les yeux bandés. Il exigea de connaître l'emplacement de l'atelier et y apporta la recette.
Si Geralt permet de se faire bander les yeux :
Le sorceleur accepta qu'on lui bandât les yeux et qu'on le conduisît dans l'antre de l'érudit, tombant ainsi droit dans un piège. Un piège, soit, mais tendu par des amateurs. Et Geralt était un professionnel.
Si Geralt tue l'érudit et ses hommes :
Geralt se chargea de l'érudit et des autres. La science, toutefois, s'en sortit indemne, car il n'y avait là que des trafiquants de fisstech et les derniers représentants de la Salamandre, une organisation à laquelle le sorceleur avait déjà eu affaire par le passé.
Si Geralt part sans les tuer :
L'érudit n'était pas celui qu'il prétendait être, mais le sorceleur s'en fichait bien. Il savait qu'il lui avait donné la recette du fisstech, uniquement soucieux de sa récompense. Puis, satisfait, il partit.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  • Si Geralt obtient la vraie formule, mais ne la donne pas à l'érudit, la quête décroche. Bien que Pugg le menace, Geralt ne peut plus l'intérroger dans la forêt par après.