La panthère et moi, par Abigail Lette

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
La panthère et moi, par Abigail Lette
Tw3 book brown3.png
Lire pour en savoir plus.
Détails
Inventaire/
emplacement
Livres
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Livre
Source
Butin / Achat
Prix de base
10 couronnes
Prix de vente
2 – 3 couronnes
Prix d'achat
24 couronnes
Poids
0 poids

Reading this book adds a bestiary entry for Panthères. It can be purchased from the Camerlingue ducal.

Other copies of this book can be found in the following locations:

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Quand j'étais une jeune adepte de l'art de la médecine, mon mentor, l'infirmière Hatched, me demanda un jour d'aller cueillir les herbes nécessaires à la préparation de cataplasmes.
Je parcourais les bois à la recherche d'échantillons mûrs quand un genévrier se mit soudain à s'agiter ! "Ce doit être un leshen ou un autre monstre, enragé par ce vol éhonté des trésors de la forêt !" me dis-je.
Heureusement, il s'avéra que la bête n'était pas un leshen, mais une petite panthère !
Prise de pitié, je décidai de partager avec elle le pain et la viande séchée que j'avais emportés dans mon balluchon.
Dès lors, j'apportai chaque jour quelque chose à manger à la panthère, qui m'attendait toujours près du genévrier.
Une année s'écoula et l'animal devint si gros que je n'osais plus l'approcher. Je me contentais donc de lui jeter les morceaux de viande et de partir à toutes jambes.
Plus tard, une maladie me cloua au lit tout un mois. Quand je fus enfin remise, je me rendis jusqu'à mon genévrier dans les bois. Ma chère panthère, devenue aussi grosse qu'un cheval, se contenta de rugir de loin… Ce qui me fit détaler.
Les panthères sont de magnifiques animaux, qui attirent aussi la curiosité, mais je tiens à la vie.