La route sans retour

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

"La route sans retour" (Polonais: Droga, z której się nie wraca) est une nouvelles du recueil Quelque chose s'achève, quelque chose commence (Polonais: Coś się kończy, coś się zaczyna) publié en Pologne en 1988. Elle raconte la rencontre entre la magicienne Visenna et le guerrier Korin, suite à laquelle ils furent amenés à combattre une araignée monstrueuse, le kochtcheï.

Résumé[modifier | modifier le wikicode]

La Saga du Sorceleur 
Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.
Cliquez ici pour visualiser.

Avertissement « spoiler » : Des détails majeurs suivent.

Cliquez ici pour visualiser.[modifier le wikicode]

Visenna trouve à une intersection un homme blessé, Korin. Il y a un cadavre près de lui. Visenna le soigne grâce sa magie et de l’hématite. Il lui raconte ce qu’il lui est arrivé. Il déchiffrait le panneau se trouvant à l’intersection dont l’inscription signifiait à peu près « Tournez à gauche et vous pourrez en revenir. Continuez tout droit et il n’y aura pas de retour » lorsque qu’une vieille femme s’approcha de lui. Elle lui demanda de s’approcher et l’attaqua soudainement. L’homme fut surpris par la force de la vielle femme mais réussit à la tuer. Visenna répondit que l’apparence de la grand-mère n’était qu’une illusion.

Visenna et Korin voyagent ensemble sur le cheval de Visenna. Visenna révèle qu’elle est une maitresse druide du Cercle de Mayen. Ils arrivent au village de Klucz et y rencontrent le responsable, Topin. Il leur dit que plus aucun marchand ne venait à Klucz parce que la passe de Klamat vers Amell était fermée par le kochtcheï, un monstre, et sa bande. La bande du kochtcheï (des vrans, des bobolaks et des humains) terrorise tous les villages environnants. Korin dit que Amell est célèbre pour ses mines d’ambre et de jade et que les hommes du Kochtcheï en tirent certainement profit.

Ancien soldat devenu forgeron mais lassé des exactions des bandits, Mikula essayait de réunir les gros bras des villages aux alentours pour s’en débarrasser. Soudain des cavaliers de la bande du kochtcheï, cinq vrans et un humain, arrivent à la forge, tuent l’employé de Mikula, Czop, ainsi que le charron Radim et mettent le feu à la forge. Mikula est sauvé de justesse par Korin et Visenna, les bandits rescapés s’enfuient. A ce moment des hommes en arme d’un village voisin arrivent pour dire qu’ils avaient réussi à tuer quelques bandits et savent désormais où ils se cachent. Grâce à la présence de Korin, de Visenna et aux pouvoirs de cette dernière, Nicolas réussit à convaincre les hommes d’aller attaquer les bandits dans leur repaire.

Ceux-ci envoient un émissaire, un bobolak du nom de Kehl, qui leur dit qu’ils en ont assez d’écumer la région ainsi que de leur chef à moitié fou, qu’ils avaient eu une « petite discussion entre eux » et qu’ils voulaient partir, à la seule condition de pouvoir emporter un vingtième du butin qu’ils avaient accumulé, sinon, ils combattraient sans état d’âme les paysans qui étaient là. Les hommes acceptent finalement de les laisser partir pour éviter le combat. Kehl leur dit que leur chef, ligoté, les attend dans la caverne puis, en se tournant vers Visenna, lui dit « je suppose que si je vous dis que le kochtcheï est mort, vous irez quand même vous en assurer ». Comme Visenna acquiesce, il part en lui faisant un petit signe d’adieu.

Dans la caverne Visenna et Korin découvrent le chef, un ex-druide du Cercle du nom de Fregenal. Celui-ci les supplie de ne pas aller tuer le kochtcheï, monstre exceptionnel qu’il avait réussi à créer à partir des écrits d’un ancien mage, Alzur. Visenna le persuade, en échange de sa vie, de donner la composition du sort qui avait permis de créer le kochtcheï, ce qui lui permettra de créer un sort miroir pour le détruire. Visenna, Korin, Mikula et Fregenal se rendent donc là où se cachait le kochtcheï. Au moment du combat, Fregenal leur fait un coup fourré. Mikula tue Fregenal mais tous trois ne réussissent à s’en tirer que grâce à l’intervention inattendue de Kehl qui n’avait pu résister à l’envie de venir participer au combat contre le kochtcheï. Avec son aide et grâce au sort de Visenna le kochtcheï est détruit, mais Kehl ne put sauver sa vie.

Le lendemain Visenna, qui était partie aux aurores sans rien dire, retrouve Korin qui l’attendait sur la route. Visenna et Korin, qui parcouraient seuls tous les deux les routes depuis trop longtemps, finissent par s’embrasser et, on peut le supposer, décident de faire un bout de chemin ensemble.

Personnages[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  • Il n'y a encore aucune traduction française officielle mais une traduction amateur se trouve ici.