Le Peuple des Ombres, histoire des services secrets de Sa Majesté

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Le Peuple des Ombres, histoire des services secrets de Sa Majesté

Le Peuple des Ombres, histoire des services secrets de Sa Majesté est un travail perdu de Oribasius Giafranco Paolo Reuven. Il est dit qu'il décrit les efforts implacables de Sigismund Dijkstra, chef des Services Secrets Rédaniens durant la deuxième guerre contre Nilfgaard.

Dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Le Peuple des Ombres, histoire des services secrets de Sa Majesté
Books Generic other.png
Le Peuple des Ombres, histoire des services secrets de Sa Majesté
Détails
Type
Livre
Source
voir Localisation
Prix d'achat
80 orin(s)
Prix de vente
16 orin(s)

Ce livre contient des informations sur la politique internationale et les principaux acteurs se livrant au petit jeu des services secrets.

Contenu[modifier | modifier le wikicode]

Le Peuple des Ombres, histoire des services secrets de Sa Majesté
de Oribasius Giafranco Paolo Reuven
Sigismund Dijkstra fut certainement celui qui comprit le mieux la situation politique de Redania. Il savait non seulement observer les évènements du présent avec discernement, mais aussi prévoir ceux de futur avec une grande précision. Dijkstra savait que les rois du nord étaient faibles et que le véritable pouvoir était entre les mains des magiciennes. Il pensait qu’il fallait fonder une religion très présente pour contrer leur pouvoir, une idéologie qui plairait au peuple et soutenue par les forces armées.
Le chef des services secrets de Redania supportait l’Ordre de la Rose-Ardente nouvellement formé, mais rechignait à l’idée d’établir sa grande commanderie sur les terres de Redania. Dijktra a dit un jour : « Il est bon d’avoir les fanatiques et les chasseurs de sorcières de son côté, mais il est préférable de laisser les fanatiques hors de nos frontières. Les fondamentalistes sont une source permanente de tracas et il vaut mieux les envoyer ailleurs. Vers Temeria, en fait,. Et si nous avons besoin de fanatiques, si nous devons les lâcher contre les magiciennes de Nilfgaard, nous n’aurons qu’à les siffler. Ils ne seront pas loin… à deux pas de nos frontières. » Le temps nous dira s’il avait raison.

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Glossaire: Ordre de la Rose-Ardente

Localisation[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]