Le symbole de la mort

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Le symbole de la mort est une quête dans le Chapitre II de «The Witcher 2: Assassins of Kings ».

Guide[modifier | modifier le wikicode]

Cecil Burdon apprend à Geralt que l'étendard de la Bannière Brune peut être utilisé comme symbole de la mort, et qu'il doit être dans les catacombes naines à l'extérieur de Vergen.

Une fois rendu là-bas, suivez l'indicateur de quête pour vous rendre dans la salle cachée derrière un mur destructible.

L'étendard est gardé par son porte-étendard, le fantôme Ekhart Henessy. Pour récupérer l'objet qu'il défend, Geralt a le choix entre le tuer, et lui faire croire qu'il appartient lui aussi à la Bannière Brune, en répondant correctement aux questions que lui pose le fantôme.

Les bonnes réponses vous sont données durant vos précédents dialogues avec Zoltan, Yarpen et Sheldon au Chaudron, ou par Zyvik au Camp kaedwenien :

  • Tu te trompes
  • Menno Coehoorn
  • Coehoorn est mort
  • Vandergrift et Seltkirk
  • Bigerhorn m’a capturé

Si vous répondez mal, le fantôme vous attaquera. Cependant si vous avez amené avec vous la Coiffe de castor et/ou la Cape de la Bannière brune, le porte-étendard vous laissera vous tromper une fois, pensant que vous n'êtes qu'un apprenti porte-étendard.

Une fois le fantôme convaincu que vous êtes vous aussi un membre de la Bannière Brune, il vous laissera ramasser l'étendard et l'Épée de la Bannière Brune se trouvant dans le sarcophage. Si vous avez tué le fantôme, il n'y aura pas l'épée.

Les détails terminent ici.

La quête se termine une fois l'étendard en votre possession.

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Alliance Vernon :

Il était fort probable que l'étendard de la Bannière Brune, la célèbre unité de cavalerie légère des Kaedweniens, fût le symbole de mort, et donc l'un des artefacts nécessaire pour lever la malédiction sur le champ de bataille. C'est du moins ce que pensait Zyvik, le valeureux soldat du roi Henselt. Geralt décida qu'en matière de guerre, on pouvait faire confiance à ce vétéran. Malheureusement, l'étendard était enterré dans les catacombes naines de l'autre côté de la brume spectrale. Pour le moment, le symbole de mort était donc hors de portée de notre héros. Le sorceleur devait traverser la brume, il ne lui restait plus qu'à attendre la bonne occasion de le faire.
Et le moment arriva. Geralt fut envoyé à Vergen pour obtenir le fer de lance qu'Iorveth était censé posséder. Avec l'aide de Detmold, le sorceleur parvint à traverser la brume et profita de l'occasion pour trouver également l'étendard.
À Vergen, Geralt rencontra Yarpen Zigrin et Skalen Burdon, qui lui parlèrent des catacombes situées dans la forêt. L'étendard de la Bannière Brune se trouvait quelque part dans les profondeurs du tombeau. Le sorceleur se dirigea alors vers la forêt, à la recherche de l'entrée de la crypte.

Alliance Iorveth :

L'un des artefacts nécessaires pour lever la malédiction du champ de bataille devait symboliser la mort. N'ayant aucune idée de ce qu'il cherchait, le sorceleur suivit le conseil de Philippa Eilhart et alla voir Cecil Burdon. L'ancien de Vergen, érudit de la bataille entre les armées kaedwenienne et aedirnienne, pouvait vraisemblablement mettre Geralt sur la voie.
Ayant pris connaissance de la situation du sorceleur, Cecil Burdon se caressa la barbe et commença à raconter l'histoire de la Bannière Brune. Il s'agissait d'une unité de cavalerie légère kaedwenienne, dont la réputation avait franchi les frontières du royaume d'Henselt. Les soldats de la Bannière Brune avaient participé au combat et leur bannière, aisément identifiable par tout vétéran du Nord, pouvait être le symbole de la mort. La bannière de l'unité était enterrée dans la crypte de la forêt, avec les soldats morts au combat. Il ne restait au sorceleur qu'à trouver le tombeau et à récupérer l'artefact.
Les nains n'avaient pas menti. L'étendard se trouvait bel et bien dans les catacombes, mais ce symbole de la mort était gardé par le fantôme du vétéran de la Bannière Brune. Le sorceleur pouvait soit le combattre, soit le tromper pour obtenir l'étendard. Dans ce dernier cas, Geralt devait se faire passer pour un membre de son unité et un frère d'arme.
Détruire le fantôme :
Geralt anéantit le spectre. À présent, plus rien ne le séparait de l'étendard.
Tromper le fantôme :
Geralt parvint à tromper le spectre, qui lui montra le sarcophage contenant l'étendard de la Bannière Brune.
Le symbole de mort se trouvait maintenant entre les mains de Geralt de Riv. La malédiction qui frappait le champ de bataille allait bientôt être levée.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]