Les forces spéciales redaniennes

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Les forces spéciales redaniennes
unknown
Histoire des forces spéciales redaniennes.
Détails
Inventaire/
emplacement
Livres
Catégorie
Objet ordinaire
Type
Livre
Poids
0 poids

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Jusqu'à un passé récent, les forces spéciales de Redania n'avaient, parmi les autres royaumes du Nord, pas de rivales sérieuses. Leur réseau d'espions et d'informateurs était si efficace que Tretogor fut informée de l'itinéraire des troupes nilfgaardiennes avant même que ces dernières ne se mettent en marche. Aucune faiblesse, aucun secret ne pouvait échapper aux services d'espionnage de Redania, qui disposaient de ressources quasi illimitées et bénéficiaient de l'aide de puissantes magiciennes comme Philippa Eilhart. Grâce à des techniques d'interrogatoire innovantes perfectionnées dans les cachots de la forteresse de Drakenborg, les agents redaniens pouvaient extorquer des informations même au plus déterminé des combattants Scoia’tael et réduire cette organisation à quelques individus pourchassés et désespérés.
La disparition de Sigismund Dijkstra, chef des services de renseignements redaniens, marqua cependant la fin de cette période faste. Son sort reste à ce jour inconnu. D'aucuns prétendent qu'il aurait quitté la Redania suite à un désaccord avec le roi Radovid, tandis que d'autres pensent qu'il serait tombé aux mains de l'ennemi. Une troisième hypothèse voudrait que Dijkstra ait été réduit en poussière par des magiciennes.
Après la disparition de Dijkstra, le Conseil royal ordonna un audit approfondi du service et Radovid désigna une commission chargée d'identifier les abus de pouvoir, d'éliminer les agents doubles et de proposer des réformes. Comme toujours, l'ingérence de civils dans des affaires d'État confidentielles aboutit à une catastrophe : de nombreux agents et informateurs virent leur couverture dévoilée, avec des conséquences dramatiques. Quelques jours à peine suffirent à réduire à néant de longues années de travail…