Hi Gamepedia users and contributors! Please complete this survey to help us learn how to better meet your needs in the future. We have one for editors and readers. This should only take about 7 minutes!

Les maîtres du bras de fer : Kaedwen

De Sorceleur Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Les maîtres du bras de fer : Kaedwen est une quête dans Chapitre II de « The Witcher 2: Assassins of Kings » si Geralt s'allie avec Vernon. La quête équivalente s'il s'allie avec Iorveth est « Bras de fer professionnel : Aedirn ».

Guide[modifier | modifier le wikicode]

Ayant déjà entendu parler d'Adam Pangratt de Bart Labarque, Geralt cherchait le mercenaire en rentrant dans le camp kaedwenien. Il apprit très vite qu'il ne pouvait pas affronter le champion sans avoir battu quelques autres amateurs de bras de fer moins célèbres dans le camp. Deux, Randal et Martin, se trouvait à côté d'Isidor Kay, l'ingénieur nain devenu marchand de pièges et de bombes. Un troisième était le forgeron du camp, Magnus, qui se trouvait près de l'entrée principal du camp.

Enfin, Geralt pû défié Pangratt dans le camp kaedwenien supérieur oû il était assis près d'un feu de camps juste en dehors de sa tente.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

Après cette quête, vous pouvez défié Adam autant de fois que vous voulez pour gagner des orins (200 orins par concours si la gage maximale est 100 orins).

Entrée de journal[modifier | modifier le wikicode]

Geralt cherchait dans le Haut-Aedirn un adversaire digne de lui au bras de fer. Les rangs d'Henselt comptaient beaucoup d'athlètes mais le sorceleur cherchait le fameux Adam Pangratt dont Bartholomé Bargee avait parlé.
Si Geralt essaie d'affronter Adam Pangratt avant d'avoir vaincu Randal, Martin, et Magnus :
Adam Pangratt était le champion de bras de fer du camp kaedwenien. La renommée du mercenaire était telle qu'il acceptait seulement les défis lancés par ceux qui collectionnaient déjà les victoires. Bien sûr, le sorceleur voulut mettre sa force à l'épreuve en se battant contre Pangratt. Cependant, avant cela, il lui fallait prouver ses mérites et vaincre d'autres combattants.
Geralt affronta Randal, l'un des hommes de Pangratt, et il lui écrasa rapidement la main sur la table. Le sorceleur avait besoin d'un véritable adversaire.
Geralt n'était pas la plus grosse brute qui fût mais il avait de la technique et une tolérance accrue à la douleur. Il gagna facilement contre Martin, l'un des hommes d'Adam Pangratt. Cette victoire le convainquit de chercher d'autres adversaires.
Même Magnus, le forgeron du camp, perdit contre le sorceleur. Cela prit du temps, mais le bras de l'artisan ne résista pas à la main du sorceleur. Geralt décida qu'il était temps d'affronter le meilleur homme du camp.
Comme je l'ai déjà mentionné, Adam Pangratt était le meilleur homme du camp d'Henselt. Une fois passés les affrontements contre les adversaires mineurs, Geralt décida de s'attaquer au géant et il alla trouver le mercenaire.
Quel combat ce fut ! La technique d'Adam Pangratt était excellente, tout comme sa détermination. Il ne lui manquait que les mutagènes. Le sorceleur remporta le bras de fer mais le mercenaire n'avait pas démérité. Il suggéra à Geralt de rencontrer Numa le Puissant, une vraie légende qu'il soupçonnait de tricher. Le sorceleur décida de vérifier les dires d'Adam Pangratt s'il était un jour amené à rencontrer Numa.